FC Barcelone : ça s'agite en coulisse pour Ousmane Dembelé

Au bord de la rupture il y a quelques jours, la direction du Barça et l'entourage d'Ousmane Dembelé se sont assis de nouveau autour de la table pour parler de l'avenir du champion du monde 2018. L'heure est à l'apaisement même si, pour l'instant, personne ne semble prêt à faire le premier pas.

Ousmane Dembélé est sur le départ mais titulaire face à Grenade
Ousmane Dembélé est sur le départ mais titulaire face à Grenade ©Maxppp
La suite après cette publicité

Depuis plusieurs jours, le fossé se creuse entre la direction du club catalan et l'entourage d'Ousmane Dembelé. Tout est parti d'une discussion entre Xavi et le joueur et le coup de pression qui en a découlé. Au final, le représentant du joueur Moussa Sissoko, lassé de tous les articles concernant son protégé, décidait de monter au front sur RMC en lâchant quelques vérités, mais en laissant clairement la porte ouverte au club catalan. «On ne sait pas ce que l’on va faire, rien n’est acté. Mais les dirigeants sont en train de perdre Ousmane seuls. Depuis le début, nous avons montré que nous voulions discuter, avec des conditions certes, mais sans fermer la porte.»

9 jours plus tard, la situation n'a pas vraiment évolué alors que la fin du mercato se profile. Si le joueur n'a pas été convoqué pour le dernier match face au Deportivo Alavés (victoire 1-0 du Barça) et qu'il était de toute façon absent pour maladie, ce dernier n'entend pas quitter Barcelone cet hiver. Profondément attaché au FCB, le champion du monde 2018 espère toujours une issue heureuse et une prolongation et laisse faire son agent comme Dembouz l'a d'ailleurs expliqué dans une lettre ouverte sur Instagram.

Nouvelle réunion prévue ce jeudi entre Laporta et Sissoko

Il y a, à l'heure où l'on écrit ces lignes, peu de chances de voir partir l'ancien Rennais d'ici le 31 janvier, ni à Chelsea ni ailleurs. Le jeu de poker menteur continue donc et des réunions ont lieu ces dernières heures entre Joan Laporta et Moussa Sissoko dans un état d'esprit positif et avec la vraie volonté de jouer la carte de l'apaisement. Ce dernier laisse toujours la possibilité d'une prolongation, mais pas à n'importe quelles conditions (à savoir une forte revalorisation et un rôle clé dans l'équipe).

Reste à connaître la position exacte des différentes parties et leur marge de manœuvre. Cette guerre d'égo, relayée par la presse calatane ce matin, va se poursuivre ce jeudi puisqu'une nouvelle réunion a lieu entre les différentes parties. Un nouveau statu quo en fin de journée serait une mauvaise nouvelle aussi bien pour le joueur qui doit retrouver les terrains, que pour le club catalan qui ne peut pas, dans sa situation actuelle, se passer d'un joueur du calibre du virevoltant ailier français. Le dénouement est-il proche ? Réponse dans les prochaines heures d'un feuilleton qui aura quoiqu'il arrive rythmé le mercato hivernal en Europe.

Plus d'infos

Commentaires