Bordeaux tente le coup M'Baye Niang

Après son prêt à Al-Ahli, M'Baye Niang est finalement resté à Rennes cet été. Malgré un contrat qui court encore sur deux ans, le club breton est prêt à s'en séparer. Une opportunité que souhaite saisir les Girondins de Bordeaux, toujours en quête d'un attaquant.

Mbaye Niang avec le Stade Rennais
Mbaye Niang avec le Stade Rennais ©Maxppp

Longtemps, Bordeaux a cru tenir en Mostafa Mohamed l'atout offensif de Vladimir Petkovic. Mais le Zamalek (Égypte) en a décidé autrement et le club scapulaire se retrouve donc sans avoir pu recruter de numéro 9. Au vu du discours tenu par Gérard Lopez ces dernières semaines, il paraît inconcevable pour le président du FCGB, de ne pas enrôler un avant-centre supplémentaire. La solution du joker sera donc salvatrice pour Bordeaux.

La suite après cette publicité

Chaque année, de nombreux clubs recrutent quelques jours après la fin du mercato. On se dirige donc vers la même issue pour les Girondins. Pour rappel, le règlement de la Ligue de football professionnel est clair à ce sujet. L’article 213-4 du règlement autorise les pensionnaires de Ligue 1 et de Ligue 2 à recruter un joueur supplémentaire à condition qu’il soit licencié dans l’Hexagone. «Un club de Ligue 1 Uber Eats ou de Ligue 2 BKT peut, à compter du lendemain du dernier jour de la première période d’enregistrement principale jusqu’à la veille du premier jour de la période d’enregistrement complémentaire, recruter un joueur dit "joker". Cette possibilité de recrutement exceptionnel est strictement limitée à un joueur par club et reste soumise au respect des dispositions réglementaires et conventionnelles applicables au statut du joueur.»

Bordeaux a activé la piste M'Baye Niang

Selon nos informations, les Girondins ont décidé d'activer la piste menant à M'Baye Niang (26 ans). Après un prêt en Arabie Saoudite (Al-Ahli) en début d'année, l'international sénégalais est toujours ouvert à un départ de Rennes. Et cela tombe bien puisque les bretons cherchent également à s'en séparer. Des premiers contacts ont déjà eu lieu entre toutes les parties.

Sous contrat jusqu'en 2023, le club entraîné par Bruno Génésio pourrait le laisser partir libre tout en négociant un pourcentage à la revente. Le principal intéressé devrait être quant à lui tenté par le projet bordelais. Encore faudrait-il pouvoir trouver un accord financier, ce qui n'est pas encore le cas pour le moment.

Plus d'infos

Commentaires