Ligue des Champions : match fou entre Galatasaray et Manchester United, le PSV renverse le Séville FC

Par Maxime Barbaud
3 min.
Fernando Muslera battu par Scott McTominay @Maxppp

Mené deux fois par deux buts d’écart, Galatasaray n’a jamais abdiqué et a fini par arracher le nul contre Manchester United (3-3) qui lui permet de croire en ses chances de qualification. Dans le groupe B, le PSV a réalisé un bel exploit en allant gagner à Séville 3-2 après avoir été mené 0-2. Un succès renversant très important pour les Néerlandais, qui n’arrange pas du tout les affaires lensoises.

«Welcome to hell». Les supporters de Galatasaray ont promis l’enfer aux joueurs de Manchester United à leur entrée sur la pelouse de cette "petite finale" du groupe A. Il faut dire que les Turcs (3e avec 4 points au coup d’envoi) avaient là une occasion unique de se qualifier pour les 8es de finale en cas de succès, et d’éliminer dans le même temps leurs adversaires du soir (4e avec 3 points). Sauf que les Anglais ont beau être sur courant alternatif depuis le début de la saison, ils n’ont pas oublié d’enfiler leur tenue des grandes soirées européennes. Après son splendide retourné acrobatique le week-end dernier, Garnacho bonifiait cet excellent décalage de Bruno Fernandes pour ouvrir le score d’une frappe sous la barre (0-1, 10e).

La suite après cette publicité

Puis le passeur envoyait une énorme frappe sous la barre pour donner un break d’avance à son équipe (0-2, 18e). Manchester avait fait le plus dur mais retombait vite dans ces travers. Après un ballon chaud dégagé en catastrophe par Amrabat (22e), Ziyech relançait la rencontre d’un coup-franc qui prenait Onana à contre-pied (1-2, 28e). Galatasaray se procurait même plusieurs situations pour égaliser (30e, 35e) et pensait même y parvenir avec Icardi (43e), finalement signalé hors-jeu pour un cheveu. La pression ne retombait pas au retour des vestiaires mais la frappe de Kaan Ayhan finissait sa course dans le petit filet (47e). Les Red Devils ont laissé passer ce coup de chaud pour mieux piquer.

À lire Getafe a pris une décision pour Mason Greenwood

Galatasaray et MU ont tout donné

Décalé côté droit par Anthony, Wan-Bissaka déposait un ballon parfait pour McTominay décisif au premier poteau (1-3, 54e). Cette fois, ça sentait bon pour les Anglais mais c’était sans compter sur une nouvelle erreur de main d’Onana sur ce second coup-franc de Ziyech (2-3, 62e), lui qui n’était déjà pas irréprochable sur le premier but du Marocain. Un nouveau qui change tout et regonfle le moral des Turcs, lesquels parvenaient même à égaliser sur ce joli but de d’Aktürkoglu (3-3, 70e). La fin de rencontre devenait folle avec des opportunités de partout (Garnacho 74e, Pellistri 81e, poteau de Bruno Fernandes 85e, et Zaha 58 et 86e). Un dernier sauvetage de Muslera devant McTominay (89e) mettait un terme à un match complètement débridé. MU peut avoir des regrets car il va devoir passer par un exploit contre le Bayern lors de la dernière journée pour espérer se qualifier.

La suite après cette publicité

L’autre rencontre de ce début de soirée intéressait les Lensois, qui se déplacent à Arsenal à 21h. Dans ce groupe B, le Séville FC recevait le PSV dans l’espoir d’obtenir enfin sa première victoire dans cette campagne de Ligue des Champions et de se relancer dans la course à la qualification. Les Andalous prenaient d’ailleurs le meilleur départ avec plusieurs situations (10e, 15e, 21e) et l’ouverture du score signée Ramos (1-0, 24e). Le break tardait à venir entre un but refusé à Sow (39e) et la barre d’En-Nesyri (41e) mais le Marocain trouvait finalement la mire au retour de la pause (2-0, 47e).

Le PSV retourne Séville

La dernière demi-heure était bien plus difficile pour les locaux, notamment en raison du second jaune d’Ocampos (65e). A dix contre onze, ils encaissaient la réduction de l’écart de Saibari (2-1, 68e) puis Gudelj marquait contre son camp (2-2, 81e). Pire encore, Ricardo Pepi offrait un succès inespéré aux Néerlandais dans les arrêts de jeu (2-3, 90e+2). Une victoire qui fait également mal aux Lensois, désormais relégués à trois points, alors que Séville peut encore finir 3e en cas de victoire à Bollaert dans deux semaines.

La suite après cette publicité

Retrouvez le classement des groupes de Ligue des Champions ici.

Les résultats des matchs de 18h45 :

Groupe A :

Galatasaray 3 - 3 Manchester United : Ziyech (27e, 62e), Aktürkoglu (70e) ; Garnacho (10e), Bruno Fernandes (18e), McTominay (54e)

La suite après cette publicité

Groupe B :

Séville FC 2 - 3 PSV Eindhoven : Ramos (24e), En-Nesyri (47e) ; Saibari (68e), Gudelj (csc 81e), Pepi (90e+2)

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité