Bertrand Desplat réagit à sa passe d'armes avec Jacques-Henri Eyraud

Bertrand Desplat, président de l'EA Guingamp
Bertrand Desplat, président de l'EA Guingamp ©Maxppp

Bertrand Desplat calme le jeu. Alors que Le Parisien rapportait qu’une «passe d'armes d'une extrême violence verbale» avait éclaté entre Jacques-Henri Eyraud et le président de Guingamp durant l'Assemblée générale de la Ligue de Football Professionnel (LFP) ce mercredi, le second a tenu a donner sa version des faits.

Contacté par la Provence, Bertrand Desplat a expliqué qu’il ne s’agissait que d’un «incident de fin d’une très longue journée de réunions, avec la fatigue et l’excitation que cela induit, et qui a duré 20 secondes». Bien loin de la «crise» et des menaces d’en venir aux mains qui avaient fuité en premier lieu donc. Le média local ajoute que Desplat serait le principal fautif dans cette histoire.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires