OM : les réflexions de Longoria pour se séparer de Payet et Mandanda

Le chantier pour l'été prochain est immense à l'OM. Mais Pablo Longoria aime les défis et s'en est rajouté. En effet, l'Espagnol aimerait voir partir Dimitri Payet et Steve Mandanda.

Pablo Longoria en pleine interview
Pablo Longoria en pleine interview ©Maxppp

Pablo Longoria a été intronisé par Frank McCourt président de l'Olympique de Marseille depuis plus d'une semaine maintenant. L'Espagnol, qui savait que sa tâche en tant que directeur sportif allait être hardie, est attendu au tournant lors du prochain mercato. En effet, on ne sait pas combien le propriétaire de l'OM compte mettre d'argent sur la table et l'ancien du Valencia CF va devoir reconstituer toute une équipe à partir de presque rien.

La suite après cette publicité

En effet, outre le départ de Boubacar Kamara, qui rapporterait de précieux deniers, sa marge de manœuvre ne sera pas énorme. En plus de cela, il va devoir, s'il veut mettre en place une sorte de grille salariale cohérente, se débarrasser de quelques anciens. Cet hiver, il a réussi à faire partir Kostas Mitroglou et surtout a prêté Kevin Strootman, l'un des plus gros salaires de l'équipe, en prêt au Genoa, en espérant que ce qu'il montre là-bas attise les convoitises.

La reconversion de Payet ne lui plaît pas

Mais c'est sur deux dossiers chauds qu'il va devoir plancher. Le premier est celui du capitaine, Steve Mandanda. Dans L'Équipe du jour, nous apprenons que l'international français pourrait être tenté de raccrocher les gants à l'issue de la saison. Épuisé par le contexte en dehors du terrain, il pourrait participer à l'Euro avant de tirer sa révérence. Si on l'imagine mal partir par la petite porte, ses proches, eux, ne sont pas si catégoriques.

Le deuxième dossier est celui de Dimitri Payet. Prolongé puis nommé Phocéen à vie par Jacques-Henri Eyraud, le prédécesseur de Longoria, il a bien baissé son salaire. L'opportunité d'un dernier gros contrat en Arabie Saoudite ne le tenterait pas des masses et surtout il est écrit dans son contrat qu'il dispose d'une reconversion en tant que directeur sportif en 2024, soit à la fin de son bail. Une option qui n'aurait pas du tout les faveurs de Longoria selon le quotidien. L'Espagnol sait aussi que ces dossiers sont hautement politiques et que cela va être compliqué de les mener de front...

Plus d'infos

Commentaires