Premier League : à 10, Liverpool arrache le nul contre Crystal Palace à Anfield

En clôture de la 2ème journée de Premier League, Liverpool a concédé le nul contre Crystal Palace (1-1) ce lundi. Les Reds, réduits à 10 après l'expulsion de Darwin Núñez à l'heure de jeu, n'ont toujours pas gagné cette saison avant le choc contre Manchester United.

La rage de Luis Diaz après son but égalisateur contre Crystal Palace, le 15 août 2022
La rage de Luis Diaz après son but égalisateur contre Crystal Palace, le 15 août 2022 ©Maxppp

Objectif lancer sa saison. Telle était la mission de Liverpool ce lundi soir, en clôture de la 2ème journée de Premier League, après avoir été tenu en échec le week-end précédent sur la pelouse du promu Fulham (2-2). C'est raté pour les Reds, une nouvelle fois obligés de se contenter d'un match nul ce lundi, à Anfield, face au Crystal Palace de Patrick Vieira (1-1). Moins bousculés que face au club londonien, les joueurs de Jürgen Klopp, privé de Thiago, Firmino ou encore Matip, se contenteront toutefois bien de ce point pris au vu du scénario de la rencontre.

La suite après cette publicité

Troisième meilleure équipe du Royaume de Sa Majesté face au Big 6 l'an dernier, juste derrière Liverpool et Manchester City, Crystal Palace a confirmé son statut de formation très difficile à manœuvrer pour les gros. Malgré une première période quasiment à sens unique, marquée notamment par le raté de Núñez (9e), ce sont bel et bien les Eagles qui ont ouvert le score contre le cours du jeu, sur leur premier tir de la partie. Servi sur un plateau par Eze, Zaha, parti à la limite du hors-jeu, a mystifié Alisson (0-1, 32e).

Diaz sauve les Reds, une soirée à oublier pour Núñez

De quoi punir les Liverpuldiens et leur manque d'efficacité (1e, 23e, 24e), Guaita ayant maintenu les siens dans le match (17e, 29e, 44e), quand son poteau ne le sauvait pas sur une frappe dévissée de la recrue uruguayenne des Rouges (45e+3). Juste après la pause, Núñez s'est une nouvelle fois distingué en n'effectuant pas le bon geste dans la zone décisive (48e)... avant de complètement craquer, et de céder à la provocation d'Andersen en assénant un coup de boule à l'ancien de l'OL, lui valant un carton rouge direct (57e). Alors que le match devenait de plus en plus compliqué pour les locaux, Diaz a sonné la révolte d'un joli numéro en soliste (1-1, 61e).

Une réalisation pleine d'envie qui a eu le don de réveiller les supporters des Reds, plus conquérants et toujours aussi dominants malgré leur infériorité numérique. Mais cela n'a pas vraiment suffi pour inquiéter Guaita. Zaha, en se jetant sur un centre de l'ancien Lensois Doucouré, a même trouvé le poteau d'Alisson après avoir été oublié par l'entrant Gomez (78e). L'issue aurait donc pu être bien pire pour Liverpool, qui n'avait plus été incapable de gagner lors des deux premières journées de championnat depuis 10 ans. Le Derby d'Angleterre, dimanche prochain à Old Trafford, sera scruté d'encore plus près entre deux bêtes endormies. Palace, défait par Arsenal (0-2) en ouverture de Premier League, récolte un bon point qui devra être confirmé contre Aston Villa à Selhurst Park.

Plus d'infos

Commentaires