Neymar Sr lâche ses vérités sur le futur de son fils

Par Matthieu Margueritte
3 min.
Le père de Neymar, Neymar Sr @Maxppp

Hier, Neymar a mis en émoi les supporters de Santos après avoir promis de revenir à Vila Belmiro. Quelques heures plus tard, son père a donné une interview dans laquelle il a un peu calmé le jeu.

Et si le rêve devenait réalité ? Malgré une relégation en Série B, Santos fait les gros titres au Brésil. La raison est simple : Neymar (32 ans) a promis de revenir. Le crack brésilien adore venir à Vila Belmiro pour soutenir le Peixe, son club de coeur. Mais depuis hier, les rumeurs d’un possible come-back de la star auriverde ont pris plus de poids. Proche du père de Neymar, le président de Santos, Marcelo Teixeira, a lâché publiquement que Neymar reviendra et les médias brésiliens ont assuré, dans la foulée, que l’ancien joueur du PSG avait promis de rejouer au Brésil en 2025, année de la fin de son contrat avec Al-Hilal.

La suite après cette publicité

Deux bombes médiatiques qui font rêver les fans du Peixe. Mais qu’en est-il vraiment ? Neymar est-il réellement prêt à rentrer au pays dans un an ? Son père, Neymar Senior, est sorti du silence au micro de Rádio 105 FM Futebol Club pour faire le point sur ces annonces tonitruantes. Pour commencer, l’homme qui dirige la carrière de son fils a réaffirmé le fort attachement du clan Neymar à Santos. « Ce n’est pas seulement un rapprochement, tout le monde connaît l’amour que nous avons pour Santos, où nous avons commencé, où mon fils a commencé sa carrière. C’est agréable de revenir. Cela nous rappelle beaucoup de choses, nous sommes très heureux en ce moment. » Cependant, cet attachement ne signifie pas forcément un retour à court terme.

À lire PSG : Neymar se paie Kylian Mbappé sur Instagram

Le clan Neymar ouvert à une prolongation avec Al-Hilal

« Le rêve (de revenir à Santos) est très présent, mais il faut rester calme. Neymar a encore le temps de réaliser sa carrière en dehors du Brésil, notamment en Arabie saoudite. Cela (le retour à Santos) arrivera un jour ou l’autre, c’est inévitable, mais nous devons rester calmes et garder les pieds sur terre. Tout d’abord, nous devons penser à son rétablissement, qui doit être très bon, afin qu’il puisse revenir à un haut niveau. Nous ne pouvons pas sauter d’étapes, c’est une blessure complexe. Biologiquement, il doit être guéri à 100 %. Nous ne pouvons pas l’anticiper, nous devons donc attendre. Nous pensons que le mois d’août ou septembre est la date idéale pour son retour sur le terrain. » Vous l’aurez compris, Neymar Sr a rapidement calmé le jeu vis-à-vis de Santos. Et pour cause. Le clan Neymar doit gérer Al-Hilal.

La suite après cette publicité

Le club saoudien a dépensé une fortune pour recruter le Brésilien au Paris Saint-Germain. En plus d’avoir payé une indemnité de transfert de 90 M€ aux Rouge et Bleu, le club entraîné par Jorge Jesus a offert un salaire annuel de 200 M€ au joueur. Une star payée à prix d’or, mais qui n’a joué que cinq matches avant de se blesser gravement au genou en octobre dernier. Vu les sommes engagées, Al-Hilal espère donc pouvoir profiter de Neymar plus d’un an, d’autant que le numéro 10 n’est pas attendu sur les terrains avant l’automne prochain. Neymar est-il prêt à prolonger son aventure en Saudi Pro League pour rattraper le temps perdu ? Son père a clairement ouvert la porte à une prolongation. « Il n’y a pas de discussion à ce sujet. Les blessures sont inhérentes au football et ce n’est pas une prérogative qui doit figurer dans un contrat. Mais, bien sûr, l’affection et le traitement qu’ils nous donnent pourraient conduire à une prolongation. Cela pourrait se faire d’un commun accord. » Santos est encore très loin de revoir Neymar fouler la pelouse de Vila Belmiro.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité