Pourquoi le FC Barcelone a le sourire après le Clasico perdu

Le Barça s'est incliné face au Real Madrid mercredi soir certes. Mais les Barcelonais semblent plutôt satisfaits de la soirée...

Pedri face au Real Madrid
Pedri face au Real Madrid ©Maxppp
La suite après cette publicité

Des applaudissements. Après la défaite 3-2 face au Real Madrid, Joan Laporta est descendu dans le vestiaire barcelonais pour féliciter les joueurs pour leur prestation. Interrogés par la télévision espagnole après la rencontre, Xavi et Gerard Piqué ont eux aussi affiché des signes de satisfaction malgré ce mauvais résultat, à l'image des propos de l'entraîneur : « on peut être fier d’avoir été compétitifs, c’est un pas en avant malgré le résultat, on est sur le bon chemin. On peut repartir avec la tête haute ». Seul Mateu Alemany, le directeur de la section football du club, se montrait un peu plus mitigé : « un point d'inflexion en ayant perdu ? Non... ».

Un optimisme général qu'on a retrouvé dans les différents médias, catalans comme nationaux, depuis le coup de sifflet final, et qui semble aussi partagé par les supporters sur les réseaux sociaux. Tout d'abord, parce que leur équipe a fait jeu égal, voire mieux, avec les Merengues, que tout le monde annonçait comme grand favoris. En difficulté tant au niveau du jeu que des résultats en championnat, le Barça a montré être largement au niveau de celle qui est la meilleure équipe du pays, et surtout, son plus grand rival. Le contenu proposé par l'équipe de Xavi, dont on attendait tout de même de vraiment voir la patte, est ainsi jugé très satisfaisant, avec un bloc assez haut et de plus en plus de facilités à créer du danger, avec un onze titulaire de circonstances qui plus est.

Les retours de Fati et Pedri ravissent les Catalans

Puis, les prestations individuelles de certains joueurs ont aussi fait que les Culés puissent se tourner vers les prochains mois avec un certain optimisme. Pedri et Ansu Fati, de retour après divers pépins physiques, sont entrés en jeu en cours de rencontre et ont révolutionné le match. Un joueur comme Ronald Araujo a aussi fait forte impression derrière. L'arbre planté dans le jardin barcelonais commence ainsi à donner ses premières feuilles vertes, en attente des beaux jours. Même si on ne peut pas comparer ce Barça à celui de la dernière décennie en termes de qualité individuelle, Xavi semble largement avoir les cartes en main pour redresser la barre et, au moins, réussir à qualifier son équipe pour la Ligue des Champions.

Du côté de Madrid, certains ont aussi tenu à féliciter les Barcelonais, dans les différentes émissions de débriefing du match à la radio notamment. Il faut dire que des joueurs comme Pedri ou Ansu Fati sont plutôt appréciés du côté de la capitale, puisqu'ils sont le présent et l'avenir de la sélection. D'autres en revanche se moquent un peu de la réaction catalane. « Le Real Madrid perd quand il gagne, et le Barça gagne quand il perd », ironise ainsi Marca dans un article d'opinion, où on peut aussi lire que « le Barça vit dans son film de Barçawood où les équipes ne sont pas évaluées par les résultats ». Beaucoup tentent aussi de faire relativiser les Catalans en leur faisant comprendre que ce n'était clairement pas le meilleur Real Madrid que la bande de Gerard Piqué a affronté hier. Maintenant, place aux résultats !

Plus d'infos

Commentaires