AC Milan, Equipe de France : la fin de saison explosive de Yacine Adli !

Par Valentin Feuillette
4 min.
Yacine Adli avec l'AC Milan @Maxppp

Auteur de débuts discrets avec l’AC Milan Yacine Adli gagne en maturité ces derniers mois, au point de devenir un élément central du système de Stefano Pioli sur cette fin de saison. Voilà de quoi envoyer un message à Didier Deschamps, alors qu’il a refusé l’Algérie…

A moins de deux mois de l’Euro 2024 en Allemagne (14 juin - 14 juillet), certains joueurs tentent le tout pour le tout en espérant grapiller des points dans l’esprit des sélectionneurs. Et c’est le cas de Yacine Adli qui a récemment claqué la porte à la sélection algérienne pour essayer de se faire une place en Equipe de France. S’il est encore loin de porter le maillot des Bleus, le joueur formé au Paris Saint-Germain se donne néanmoins les moyens pour y parvenir : «J’ai dit que mon objectif était de jouer au plus haut niveau, ce qui ne veut pas dire que la sélection algérienne n’est pas le très haut niveau, mais simplement que le challenge est plus élevé pour moi de vouloir rejoindre l’équipe de France», s’était défendu le milieu français. Le trio Aurélien Tchouaméni - Adrien Rabiot - Antoine Griezmann semble aussi bien verrouiller dans la rotation tricolore, tout comme Eduardo Camavinga sur le banc en solution de luxe. Le joueur de l’AC Milan espère pouvoir s’assoir sur l’un des derniers sièges de l’avion, normalement réservé à Youssouf Fofana, Warren Zaïre-Emery ou Mattéo Guendouzi. En Lombardie, Yacine Adli est en train de devenir l’un des meilleurs milieux de terrain de Serie A, étant classé 5ème parmi les joueurs avec la meilleure distribution en Europe derrière Toni Kroos, Granit Xhaka, Frenkie De Jong et Rodri.

La suite après cette publicité

«Il est l’exemple de quelqu’un qui y croit, un symbole du groupe, de quelqu’un qui travaille et ne se laisse pas aller au négatif. Il a également été doué pour changer de rôle au cours de la saison, donc il mérite tout cela. Changer de rôle modifie également la façon dont vous comprenez le jeu. L’année dernière, il a joué milieu de terrain offensif et il a eu du mal à trouver sa place cet été. Mais il était très motivé à accéder à ce poste, il n’est pas encore parfait mais il se porte bien», a encore récemment affirmé son entraîneur Stefano Pioli. D’ailleurs, sous contrat jusqu’en juin 2026, Yacine Adli est actuellement en négociations avancées avec la direction milanaise portée par le trio Giorgio Furlani - Geoffrey Moncada - Zlatan Ibrahimović pour renouveler son bail avec le club lombard. Alors que l’AC Milan pourrait bien connaître une petite période de transition l’été prochain (de l’effectif au staff technique), Adli a un vrai rôle à jouer dans le futur projet de remodelage rossonero.

À lire Serie A : le Torino gifle l’AC Milan et croit à l’Europe

De hautes responsabilités assumées

Depuis quelques semaines, Yacine Adli s’installe comme un titulaire indiscutable dans le milieu milanais. Contre Lecce, le Franco-algérien a délivré deux passes décisives avec un gros volume de jeu en affichant 135 ballons touchés et réussissant 110 de ses 120 passes tentées. Une montée en régime au meilleur des moments, alors que l’AC Milan disputera des matchs capitaux dans les jours à venir, notamment le Derby della Madonnina contre l’Inter : «Je n’ai jamais abandonné, j’ai toujours essayé de donner le meilleur de moi-même à l’entraînement, mieux on s’entraîne, plus l’équipe peut grandir. Même quand je ne jouais pas, je mettais toute mon attention à donner quelque chose à ce groupe», a déclaré l’ancien milieu parisien. Sur ses 20 apparitions en championnat cette saison, Adli a été titulaire à quinze reprises dont la grande majorité sur l’année 2024. Ainsi, il représente aujourd’hui l’un des joueurs clefs du système de Pioli. Certains tifosi se sont même enflammés en le comparant à Andrea Pirlo sur les réseaux sociaux après sa grande prestation face à Lecce.

La suite après cette publicité

Alors que les Rossoneri avaient sorti la tête de l’eau en retrouvant de belles couleurs pendant plusieurs semaines, l’AC Milan a chuté en quart de finale aller de la Ligue Europa à San Siro contre leurs compatriotes de l’AS Roma. Le retour prévu jeudi au stadio Olimpico est très attendu et cela sera une occasion précieuse pour Yacine Adli de continuer sa progression sous les projecteurs européens : «Cela fait partie du football, nous avons un match retour et nous voulons aller à Rome pour renverser le résultat, nous y croyons. Nous voulons faire une autre performance chez eux. Ce sera dur parce qu’ils sont forts, ce qui compte c’est maintenant, nous aurons le temps de nous préparer au mieux nous le pouvons pour le match retour», avait expliqué le natif de Vitry-sur-Seine, alors qu’il assume aussi de plus en plus ses responsabilités devant la presse italienne, en conférence de presse comme en zone mixte. S’il serait un peu prématuré de parler d’invité surprise à l’Euro 2024 dans la liste de Didier Deschamps, Yacine Adli pourrait bien avoir un vrai avenir en Bleu étant donné sa constante progression à seulement 23 ans…

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité