Dossier Galtier : le coup de pression du LOSC

Le dossier Galtier traine en longueur. Mais alors que Nice a fait un pas en avant en téléphonant aux Dogues, les Nordistes campent sur leurs positions. Histoire de bien faire comprendre aux Aiglons qu'il faudra payer, et cher.

Galtier avait la tête des mauvais jours
Galtier avait la tête des mauvais jours ©Maxppp
La suite après cette publicité

Quelques heures à peine après avoir célébré le titre de champion de France acquis avec Lille, Christophe Galtier pensait que son futur allait rapidement se régler. Désireux de changer d’air, l’entraîneur champion de France espérait même annoncer son nouveau club le week-end suivant le triomphe lillois. Près d’un mois après le sacre des Dogues, Galtier est toujours l’entraîneur du LOSC.

La raison ? Son courtisan, l’OGC Nice, n’entend pas payer 10 M€ pour recruter un technicien à qui il ne reste plus qu’un an de contrat. Sans oublier un Olivier Létang, le président de Lille, bien décidé à conserver son coach. Ce qui explique donc que les négociations sont au point mort depuis plusieurs semaines. Mais L’Équipe révèle que les Aiglons ont fait un pas vers leurs homologues nordistes en les appelant les 15 et 16 juin.

Létang reste inflexible

De quoi débloquer la situation ? Le Gym est-il enfin prêt à mettre la main à la poche ? Difficile à dire pour le moment, mais toujours est-il qu’il s’agit d’un premier pas. Sauf que Létang continue de mettre la pression aux Niçois. Contacté par le quotidien hier soir, le dirigeant lillois a tout simplement réaffirmé son envie de conserver son technicien, mais pas seulement.

« Pour moi, il y a un deuxième préjudice majeur. Nous sommes le 18 juin. Mon club a une saison à préparer. Je n'ai discuté avec aucun autre entraîneur. J'aimerais que l'on respecte le club. J'aurais apprécié que l'on me contacte plus tôt. » De quoi faire clairement comprendre à l’OGCN qu’il faudra sortir un joli chèque.

Plus d'infos

Commentaires