Exclu FM Ligue 1

MHSC : Falaye Sacko, le latéral qui monte en puissance et agite le marché

Par Dahbia Hattabi
4 min.
Falaye Sacko @Maxppp

Prêté avec option d’achat à Montpellier cette saison, Falaye Sacko connaît une irrésistible ascension en Ligue 1. Ce qui n’est pas passé inaperçu.

Dans la vie comme sur un terrain de football, Falaye Sacko est un combattant. Prêté à Montpellier cette saison, il a fait du chemin pour en arriver là où il est aujourd’hui. Tout a commencé à Bamako. Une ville où il est né en tant que personne le 1er mai 1995 avant de naître en tant que footballeur quelques années plus tard. Formé au Djoliba AC, il a rejoint ensuite la Hongrie et le club d’Újpest en 2015. Mais il a finalement été prêté à Saint-Trond en Belgique. Un grand saut vers l’Europe pour le jeune homme âgé alors de 20 ans. Là-bas, les débuts n’ont pas été faciles puisqu’il n’a disputé qu’une seule rencontre.

La suite après cette publicité

Il lui fallait certainement un petit temps d’adaptation. Au mercato d’hiver 2016, il a rejoint le Vitoria Guimarães. D’abord envoyé avec la réserve, le Malien a ensuite saisi sa chance avec l’équipe première. Son profil a ensuite tapé dans l’œil de l’ASSE qui a tenté de le recruter deux fois avant de finalement l’accueillir en prêt en janvier 2022. Malgré les difficultés des Verts, qui sont descendus en L2, il a su tirer son épingle du jeu pour s’attirer les faveurs de Montpellier. En quête d’un arrière-droit, les Héraultais ont été convaincus par sa moitié de saison dans l’élite française (11 matchs, 10 titularisations).

À lire OGC Nice : l’Atlético de Madrid a choisi Jean-Clair Todibo !

Une renaissance avec Der Zakarian

Ils ont donc foncé pour boucler son prêt avec option d’achat. Un nouveau départ pour un Sacko forcément heureux après sa signature. «Je suis content d’être ici, dans ce grand club, où j’ai été très accueilli. C’est une grande joie pour moi. La première chose quand on arrive quelque part, c’est de travailler pour gagner sa place. Je suis quelqu’un qui ne lâche rien et je vais tout donner pour ce club qui le mérite.» Après la parole, place aux actes. Après des premiers mois d’adaptation peu évidents, l’international malien est en train de monter en puissance.

La suite après cette publicité

L’arrivée de Michel Der Zakarian, qui a parfaitement cerné le joueur et l’homme, a contribué à son retour en grâce. D’ailleurs, le technicien français ne cache pas qu’il apprécie le latéral droit. « Falaye Sacko, ses performances sont bonnes. Il défend bien, il est bon aussi offensivement, il participe bien dans son couloir avec Arnaud Nordin devant lui, ils combinent bien. Avec les milieux aussi. Ce qu’il réalise, c’est bien.» Avec MDZ, Sacko a trouvé un technicien avec lequel il est sur la même longueur d’onde.

Un latéral en forme

« Je me sens à l’aise avec le coach. Quand il est arrivé, il m’a parlé, il m’a mis en confiance et montré ce que je pouvais et devais faire. Aujourd’hui, il n’y a rien de plus important que la communication. Le coach met tout le monde au même niveau et c’est ce qui fait avancer l’équipe. C’est comme dans une famille, si tu mets quelqu’un au-dessus de l’autre, ça ne peut pas marcher. Je pense que c’est la grande force du coach. On travaille dur, il pousse tout le monde à fond et les résultats suivent.» Les bonnes prestations de Falaye Sacko aussi.

La suite après cette publicité

Titulaire en puissance, il a été aligné d’entrée 8 fois depuis la prise de poste de Der Zakarian et il a joué toutes les rencontres en intégralité, sauf celle contre l’OM où il est sorti blessé à la 45e. Capable d’enchaîner les allers-retours et les efforts à haute intensité sur son côté droit, Sacko apporte son dynamisme et son agressivité en défense. Il ne rechigne pas à la tâche. Le Malien possède aussi un profil offensif qui est un vrai plus pour son équipe. Utilisé à 28 reprises toutes compétitions confondues cette saison, dont 22 fois en tant que titulaire, il a délivré 3 assists cette saison. Mais il espère toujours ouvrir son compteur but avec son nouveau club.

Des prétendants sont déjà là

« Mon objectif est de délivrer un maximum de passes décisives et pourquoi pas de marquer… et si c’est pour aujourd’hui, c’est tant mieux ! Mais l’essentiel, c’est avant tout que l’équipe se maintienne en fin de saison », a-t-il expliqué récemment. On peut lui faire confiance pour rectifier le tir, lui qui est un combattant dans l’âme. C’est aussi un joueur bien intégré dans le vestiaire héraultais où sa joie et sa bonne humeur font l’unanimité. Le footballeur de 27 ans est proche de tout le monde, notamment des anciens.

La suite après cette publicité

Le bonheur est donc dans le prêt pour Falaye Sacko, dont l’avenir va se jouer dans les prochaines semaines. Selon nos informations, plusieurs écuries étrangères sont tombées sous son charme. Galatasaray ou encore le Celta Vigo, club pour lequel Luis Campos est aussi chargé du recrutement, ont pris des renseignements. Il reste à connaître la position du MHSC, qui a levé son option d’achat, mais aussi du principal intéressé. Des questions auxquelles il faudra très prochainement répondre. Mais ce qui est certain, c’est que Falaye Sacko est en train de mettre tout le monde d’accord.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité