Equipe de France : trois changements à venir face au Portugal

Après la performance tiède des Bleus face à la Hongrie (1-1), Didier Deschamps pourrait procéder à quelques changements avant le choc face au Portugal. Explications.

Deschamps, Sissoko et Coman lors de France-Pays de Galles
Deschamps, Sissoko et Coman lors de France-Pays de Galles ©Maxppp
La suite après cette publicité

L’Équipe de France a assuré l’essentiel. Avant même d’avoir joué son troisième match de poule face au Portugal, le tenant du titre, la formation entraînée par Didier Deschamps a profité des victoires de l’Autriche face à l’Ukraine (1-0) et de la Belgique contre la Finlande (2-0) pour décrocher sa qualification pour les huitièmes de finale. Reste maintenant à savoir à quelle place termineront les Bleus, actuellement premiers de leur groupe (avec 1 point d’avance sur l’Allemagne et les Lusitaniens).

L’objectif des champions du monde sera forcément de s’imposer face à la Seleção das Quinas, histoire de s’éviter un parcours trop compliqué. Et pour ce faire, l’ensemble de la presse française affirme que trois changements devraient être opérés par le sélectionneur. Le premier concerne le poste de latéral droit occupé par Benjamin Pavard. Correct face aux Allemands, le joueur du Bayern Munich a sombré samedi dernier face à la Hongrie.

Grande première pour Jules Koundé ?

Dépassé la plupart du temps, Pavard était-il vraiment en état de jouer après son terrible choc avec Gosens ? Difficile de dire si cela a joué, même si un nouveau gros contact subi contre les Hongrois n’a sans doute pas arrangé les choses. Face au Portugal, l’ancien Lillois pourrait donc souffler et céder sa place à Jules Koundé. À 22 ans, l’international Espoirs (8 capes, 1 but) a été l’une des surprises de la liste de Deschamps.

Défenseur central très remarqué à Séville, l’ex-Bordelais possède l’avantage d’avoir déjà évolué au poste de latéral droit. Encensé pour ses qualités défensives et sa faculté à se projeter vers l’avant lorsqu’il est repositionné à ce poste, Koundé a une belle carte à jouer pour sa première apparition officielle chez les A, lui qui devrait être préféré à Léo Dubois, pourtant spécialiste du poste. Sur le côté gauche, Lucas Hernandez devrait, quant à lui, retrouver sa place de titulaire. Lucas Digne n’aurait pas plus convaincu que ça face à la Hongrie.

Enfin, le dernier changement devrait avoir lieu au milieu de terrain. Paul Pogba et N’Golo Kanté restent intouchables, mais pas Adrien Rabiot. En concurrence avec Corentin Tolisso, le joueur de la Juventus est apparu quelque peu émoussé contre la Hongrie. Revenu à temps pour faire partie des 26, Tolisso a marqué des points à chaque fois qu’il est entré en jeu. Mercredi prochain, il aura l’occasion de faire mieux que ça et de gagner une place de titulaire.

Plus d'infos

Commentaires