Boavista : Adil Rami a failli tout arrêter il y a quelques mois

Adil Rami lors d'un entrainement avec l'OM en février 2019
Adil Rami lors d'un entrainement avec l'OM en février 2019 ©Maxppp

Après son titre de champion du Monde 2018 avec l'équipe de France, Adil Rami a connu une période compliquée, jusqu'à sa signature lors de ce mercato estival à Boavista (Portugal). Le défenseur français, après avoir quitté l'Olympique de Marseille dans des conditions difficiles, a eu du mal à Fenerbahce et n'a ensuite pas joué en Russie, à Sochi. Interrogé par Téléfoot, le joueur de 34 ans est revenu sur ses années compliquées. Et l'ancien joueur de l'OM n'était pas loin de mettre fin à sa carrière.

*«Bien sûr, j'aime le foot, j'aime le ballon. Ce qui s'est passé, c'est qu'avec Marseille, la saison a été très moyenne donc fin de saison compliquée. Derrière, à Fenerbahce, tout se passait bien jusqu'à ce que j'apprenne qu'on essaye de m'éteindre à distance via un certain Marseillais pour conforter sa façon de penser et ses dires en conférence de presse. On m'a mis des bâtons dans les roues donc j'ai décidé de poursuivre ma carrière en Russie mais je n'ai pas joué à cause du Covid. Je me suis remis en question parce qu'avec le Covid et les saisons de m*** que j'ai pu faire avant, je me suis dit : "j'en ai marre, on va penser à faire autre chose !" Au final, j'ai eu le réflexe et le bon caractère qui font que je ne me suis pas arrêté, je me suis entraîné. Jusqu'à trouver le petit déclic qui me donnera encore envie de jouer au football et aujourd'hui, je suis le plus heureux, c'est le plus important.»

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires