PSG : Sergio Ramos a enfin fait connaissance avec le Parc des Princes

Apparu au Parc des Princes pour la première fois depuis son arrivée au PSG, Sergio Ramos a reçu un accueil à la hauteur de son talent. Plus intéressant encore, il s'est intégré à une défense à trois aux côté de Marquinhos et Kimpembe.

Sergio Ramos a joué ses premières minutes au Parc des Princes contre Brest
Sergio Ramos a joué ses premières minutes au Parc des Princes contre Brest ©Maxppp
La suite après cette publicité

Il aura fallu attendre le 15 janvier 2022 pour enfin voir Sergio Ramos fouler la pelouse du Parc des Princes. Entré à la 72e minute de cette victoire parisienne face à Brest (2-0) à la place d'Angel Di Maria, le défenseur espagnol fut salué par les 5000 spectateurs, jauge oblige, avant de prendre place entre Marquinhos à sa droite, et Kimpembe à sa gauche. Une double curiosité pour tout le monde : les premiers pas à domicile du quadruple vainqueur de la Ligue des Champions, et un passage à trois défenseurs.

«Nous vivons dans le présent, mais toujours avec des plans pour le futur car il y a des demandes élevées. Il a été absent pendant plusieurs mois. Il est beaucoup mieux maintenant. Il continue à monter en puissance, il s’entraine avec le groupe. C’est important cette continuité. Il faut tout le temps être à l’entrainement. C’est pour cela que ça prend du temps », prévenait pourtant Mauricio Pochettino hier.

Ramos ovationné sur chaque ballon touché

Le tacticien argentin s'était bien gardé d'annoncer la nouvelle à la presse et au public en général. Il a profité du travail de ces hommes contre des Brestois limités durant le second acte pour lui faire disputer quelques précieuses minutes dans sa quête de forme optimale, avec le Real Madrid dans un mois en ligne de mire. La surprise a bien plus au public. Ovationné dès son entrée, Ramos a même eu droit à des "hourras" sur chaque ballon touché. Il n'a pas eu beaucoup de travail à réaliser mais a semblé impliqué.

C'est surtout un possible changement tactique qui s'offre à Pochettino. «C'est une option, tout est possible en football, on peut l'envisager. On l'a fait aujourd’hui en cours de match. On l'avait déjà fait auparavant. Après cette défense à trois avec de pistons sur les côtés, il faut bien l'animer. Ce n'est pas seulement mettre des pions et des flèches. Sinon, c'est quelque chose qu'il faut travailler car c'est une option envisagée», confiait l'entraineur après le match.

Pochettino veut travailler la défense à trois

Il faut maintenant espérer que le joueur de 35 ans ne connaisse pas de nouveaux pépins physiques, alors que jusqu'au grand rendez-vous en 8e de finale de Ligue des Champions, le PSG va entrer dans une période un peu plus calme, avec un match par semaine. Leader avec 11 points d'avance sur son dauphin niçois en championnat, le club de la capitale va pouvoir faire tourner son effectif. Un luxe d'autant que dans le jeu, notamment en seconde période, les Parisiens ont plutôt séduit ce soir. Il faut le préciser car depuis le début de la saison, c'est assez rare.

Plus d'infos

Commentaires