Ligue 1 : Lens accroché par Brest, Nîmes manque le coche contre Strasbourg

La 33e journée de Ligue 1 se poursuivait ce dimanche après-midi avec notamment la lutte pour le maintien. Lens reste cinquième mais a concédé le nul contre Brest (1-1) tandis que Nîmes a aussi été accroché par Strasbourg (1-1). Vainqueur de Nice (2-0), le Dijon FCO s'offre du sursis.

Corentin Jean contre Brest
Corentin Jean contre Brest ©Maxppp

Candidat à l'Europe après une grosse saison, le Racing Club de Lens (5e) retrouvait l'une des belles surprises du début de saison, le Stade Brestois 29 (16e). Si les Artésiens voulaient reprendre le large sur leurs poursuivants, Brest voulait de son côté reprendre un peu d'air. Sur une mauvaise dynamique, le club breton avait besoin de points en vue du maintien. Et le match débutait mal pour la bande d'Olivier Dall'Oglio puisque Romain Philippoteaux se blessait lors des premières secondes du match et laissait sa place à Jérémy Le Douaron (3e). Voulant imposer sa patte sur la rencontre, Lens se procurait des opportunités via Corentin Jean (12e) et Gaël Kakuta (15e), mais cela ne donnait rien. La réaction brestoise venait quelques minutes plus tard via l'intermédiaire de Jean Lucas (26e). Sur corner, le Brésilien ouvrait d'ailleurs le score. Côté gauche, Jean Lucas centrait fort au premier poteau et personne ne touchait le ballon qui se logeait au fond des filets (1-0, 37e). Plus réaliste, Brest menait donc à la pause.

La suite après cette publicité

La seconde période devenait folle et Lens insistait pour égaliser. Yannick Cahuzac frappait le premier au retour des vestiaires (50e), mais Brest répondait via un coup franc de Jean Lucas (54e). Quelques minutes plus tard, le coach artésien Franck Haise était exclu de façon assez incompréhensible (65e). Cela galvanisait le club nordiste qui obtenait un penalty grâce à Ignatius Ganago (70e). Sans trembler, Gaël Kakuta ajustait sur la gauche Gautier Larsonneur et remettait les deux équipes à égalité (1-1, 72e). Finalement, les esprits s'échauffaient et Lens terminait à 9 suite aux exclusions de Steven Fortes (81e) et Simon Banza (90e) tandis que Brest finissait à 10 après le rouge de Jean Lucas (89e). Ce match nul 1-1 n'arrange personne. Lens reste cinquième avec seulement un point d'avance sur l'OM. Brest est 15e avec six points d'avance sur la zone rouge.

Match crucial pour le maintien, le duel entre Nîmes (18e) et Strasbourg (15e) se voulait tendu. Une rencontre assez fermée et aucun tir n'était cadré. Lamine Fomba frappait notamment bien trop haut (41e) avant la pause. Au retour des vestiaires, les choses se compliquaient pour Strasbourg avec l'exclusion de Frédéric Guilbert (47e) et un penalty obtenu quelques minutes plus tard par Zinedine Ferhat (53e). Renaud Ripart transformait la sentence (1-0, 55e) et galvanisait son équipe. Pourtant, Strasbourg poussait à dix contre onze avec une frappe de Lionel Carole (63e). Entré en fin de match, Moise Sahi obtenait un penalty pour Strasbourg (80e). Dimitri Liénard tombait sur Baptiste Reynet, mais suivait bien pour égaliser (1-1, 82e). Avec ce match nul, Strasbourg s'en sort bien et se retrouve 14e avec six points d'avance sur le Nîmes Olympique qui est barragiste.

Dijon s'offre du sursis, Alexandre Oukidja dégoûte Reims

Lanterne rouge, Dijon (20e) pouvait être officiellement relégué en cas de défaite suite au résultat positif du Nîmes Olympique. A domicile contre l'OGC Nice (9e), les Bourguignons parvenaient à tenir pendant très longtemps et concédaient peu d'opportunités. Mis à part une frappe de Rony Lopes en fin de première période (40e), il n'y avait pas grand-chose à se mettre sous la dent. Néanmoins, au retour des vestiaires c'est bien Dijon qui en profitait. Sur la gauche devant la surface niçoise, Roger Assalé déclenchait un tir qui est était contré par Jordan Lotomba. Vigilant sur la droite, Fouad Chafik reprenait la sphère et la logeait sous la barre transversale de Walter Benitez (1-0, 50e). En tête au tableau d'affichage, Dijon tenait bon malgré une belle frappe de Kasper Dolberg (61e) et une petite erreur de Saturnin Allagbé devant Morgan Schneiderlin (63e). Finalement, cette solidité était récompensée pour Dijon avec une main de William Saliba dans la surface (76e). Yassine Benzia se chargeait de transformer le penalty (2-0, 77e). Tenant bon jusqu'à l'issue de la rencontre, le Dijon FCO s'offre un sursis et remporte surtout sa troisième victoire de la saison.

Match sans enjeu, la rencontre entre le Stade de Reims (12e) et le FC Metz (10e) opposait deux formations trop loin des places européennes, mais qui ont suffisamment de points pour se maintenir. Si cela aurait pu libérer les deux équipes et leur permettre de jouer décomplexé, cela n'a pas été le cas. Prenant le jeu à son compte, Reims se procurait une frappe via Xavier Chavalerin, mais le ballon manquait le cadre (7e). Reims insistait et El Bilal Touré forçait Alexandre Oukidja à une sublime parade devant sa Madjer (29e). Le gardien algérien s'imposait quelques secondes après sur une tête rémoise (30e). Toujours aussi dominateur au retour des vestiaires, le Stade de Reims obtenait deux belles occasions grâce à Boulaye Dia (55e et 57e), mais encore une fois, Alexandre Oukidja était impeccable. Finalement, le rythme retombait et on se quittait sur un match nul et vierge (0-0). Reims se retrouve onzième et Metz grimpe à la neuvième place.

Les matches de l'après-midi

  • Stade Brestois 1-1 RC Lens : Jean Lucas (37e) pour Brest; Gaël Kakuta (72e sp) pour Lens

  • Dijon FCO 2-0 OGC Nice : Fouad Chafik (50e) et Yassine Benzia (76e) pour Dijon

  • Nîmes Olympique 1-1 RC Strasbourg : Renaud Ripart (55e sp) pour Nîmes, Dimitri Liénard (82e) pour Strasbourg

  • Stade de Reims 0-0 FC Metz

Le classement de la Ligue 1

Plus d'infos

Commentaires