FC Barcelone - Real Madrid : les notes du match

Le Real Madrid est allé chercher la victoire 2-1 sur la pelouse du Camp Nou. Avec une sacrée prestation du nouveau leader défensif madrilène, David Alaba...

David Alaba célèbre son but au Camp Nou
David Alaba célèbre son but au Camp Nou ©Maxppp
La suite après cette publicité

Au Camp Nou, le FC Barcelone accueillait, ce dimanche, le Real Madrid pour le choc de la dixième journée de Liga. Un 246e Clásico à la saveur particulière en l'absence de Lionel Messi, sextuple vainqueur du Ballon d'Or et parti au Paris Saint-Germain lors du dernier mercato estival. Auteurs d'un début de saison contrasté pour ne pas dire décevant (4 victoires, 4 nuls, 1 défaite), les Blaugranas, septièmes au coup d'envoi, avaient l'occasion de signer un grand coup en s'imposant face à leurs rivaux historiques. En face, les Merengues, larges vainqueurs du Chakhtior Donetsk (5-0) en Ligue des Champions, restaient sur une défaite surprise face à l'Espanyol (1-2) mais pouvaient reprendre la tête de la Liga en cas de victoire dans l'antre barcelonaise. Pour cette rencontre, Carlo Ancelotti optait pour un 4-3-3 où Benzema, auteur de 9 buts et 5 passes décisives depuis le début de la saison, était titulaire devant l'inaltérable milieu, Modric-Casemiro-Kroos. De son côté, Ronald Koeman alignait le même système tactique que son homologue du jour avec les présences combinées de Gavi et Ansu Fati, nouveau numéro 10 blaugrana, associés à l'inégalable Sergio Busquets, cerveau d'une formation à la recherche d'un second souffle.

Dans un premier acte globalement décevant, pauvre en occasions et faible en intensité, les Merengues amenaient malgré tout la première frayeur dans la surface barcelonaise. Au duel avec Mingueza, le virevoltant Vinicius s'écroulait mais après intervention de la VAR, José Sanchez Martinez, l'arbitre de la rencontre, décidait de laisser jouer (22e). Dans la continuité, les Blaugranas rataient l'immanquable... Sur un centre de Depay, Fati s'effaçait mais Dest, pourtant seul face au but, appuyait trop sa tentative qui s'envolait dans les travées du Camp Nou (25e). Une énorme occasion que le Barça allait regretter quelques instants plus tard. Servi par Vinicius, Rodrygo décalait Alaba qui concluait d'une frappe croisée puissante, trompant la vigilance de Ter Stegen (0-1, 33e). Au retour des vestiaires, malgré l'entrée de Coutinho, les coéquipiers de Piqué subissaient encore globalement la pression madrilène, à l'image de ces deux frappes dangereuses de Benzema (62e, 72e). Jamais en mesure de renverser le bloc défensif de la Casa Blanca, le Barça craquait finalement une seconde fois sur contre éclair conclu par Vazquez (0-2, 90+3e). Et malgré la réduction du score d'Agüero dans les ultimes secondes (1-2, 90+7e), le Barça s'inclinait d'une courte tête dans un Clásico qui ne restera pas dans les annales du football. Fort de ce succès (2-1), le Real reprend les rênes de la Liga.

Revivez l'intégralité de la rencontre en live commenté

Le classement complet de la Liga

Le classement des buteurs

L'homme du match : Alaba (8) : positionné en défense centrale aux côtés de Militao, il s'est surtout illustré offensivement en première période, tout d'abord sur sa bonne passe pour Benzema (29e). C'est lui qui est au départ et à l'arrivée de l'action qui amène l'ouverture du score madrilène. Il récupère le ballon à l'entrée de sa surface, sert Vinicius et se projette vers l'avant. Il est ensuite trouvé par Rodrygo sur la gauche et envoie une frappe qui ne laisse aucune chance à ter Stegen (32e). Il était présent pour contrer la frappe de Fati (44e). Il s'impose une nouvelle fois face à ce dernier alors qu'il s'apprêtait à frapper (70e).

Les notes du match

FC Barcelone

- Ter Stegen (5) : le portier germanique a réalisé un match correct. Difficile de l'accabler sur les deux buts de la partie, puisque la frappe d'Alaba est limpide et que sur celui de Vazquez, les buts sont vides car il a dû sortir efficacement pour empêcher Asensio de marquer. Il y a quelques bonnes interventions à mettre à son actif, sur sa ligne principalement.

- Alba (5) : incertain pendant toute la semaine, il était finalement de la partie au coup d'envoi. Et sans être excellent, il a fait le job. Il s'est montré très disponible lorsque son équipe attaquait, mais, comme souvent, a été assez brouillon lorsqu'il a fallu centrer ou trouver un coéquipier dans la surface. Défensivement, il n'a pas vraiment été mis en danger par Rodrygo ou par d'autres joueurs madrilènes.

- Eric Garcia (5) : le jeune défenseur catalan a aussi vécu une soirée mitigée. Pas de grosse erreur à signaler pour lui, mais beaucoup de situations où il n'a pas été vraiment serein... comme d'autres où il a été assez bon dans sa prise de décision ou dans l'exécution. Avec le ballon, il a aussi été assez bon. Un gros test plutôt honnête pour lui. Un peu lent sur le but en toute fin de rencontre, puisque Lucas Vazquez le devance facilement.

- Piqué (5,5) : le patron de la défense barcelonaise a été plutôt solide face à un Karim Benzema qui marchait pourtant sur l'eau en ce moment. Il a bien tenu le numéro 9 madrilène, plus dans l'anticipation et la lecture du jeu que dans le duel. Dans le jeu aérien, il a aussi été impérial. Pas grand chose à se reprocher ce soir en somme, ce qui n'a pas toujours été le cas dernièrement.

- Mingueza (3) : un match à oublier pour le canterano barcelonais, qui en a vu de toutes les couleurs face à Vinicius Junior principalement. A la rue sur presque toutes les offensives merengues et très peu en vue sur les séquences offensives. Remplacé par Coutinho (6) au retour des vestiaires, auteur d'une entrée en jeu très intéressante. Le Brésilien a pris beaucoup d'initiatives, tentant tant bien que mal de redynamiser l'attaque barcelonaise.

- Busquets (6) : devant sa défense, le numéro 5 du FC Barcelone a été plutôt intéressant avec le ballon. C'est même le seul joueur catalan à avoir plus ou moins tenu son rang en première période, touchant beaucoup le cuir et distillant de bons ballons pour briser des lignes. Il a continué sur cette dynamique lors des 45 minutes suivantes, jouant même un peu plus haut pour compenser la discrétion des joueurs placés devant lui. Peut-être pas toujours exceptionnel sur le repli défensif cependant.

- Frenkie de Jong (3,5) : on pouvait attendre plus du Néerlandais cet après-midi. Pendant tout le match, il a été assez effacé, ce qui a logiquement pesé dans l'animation offensive de son équipe, lui qui est si important pour le bon fonctionnement de celle-ci. Une rencontre apathique pour lui, avec aucune influence sur la rencontre. Ronald Koeman l'a sorti pour faire entrer Sergi Roberto (77e), qui n'a pas vraiment eu le temps d'apporter quoique ce soit.

- Gavi (4,5) : la dernière pépite de La Masia a eu un peu de mal à se montrer ce soir devant son public. Un peu meilleur que Frenkie de Jong ceci dit, notamment parce qu'il s'est plus proposé et a pris plus d'initiative, et a donc été souvent trouvé entre les lignes. Il n'a cependant pas toujours fait le bon choix avec le ballon. Luuk de Jong l'a remplacé à la 85e, mais le géant néerlandais n'a pas eu d'occasions à se mettre sous la dent.

- Dest (4,5) : difficile, difficile... La latéral américain, positionné en tant qu'ailier droit une fois encore, n'a pas vraiment livré sa meilleure prestation sous la tunique blaugrana. Tout a assez mal commencé avec cette grosse occasion ratée (24e) qui aurait pu mettre les siens sur de bons rails, puis il perd le ballon qui mène au but du Real Madrid. Offensivement, il a été assez peu en vue. En deuxième période, il est passé latéral et a été un peu meilleur. Une belle frappe à signaler (73e) et la passe décisive pour le Kun sur la réduction du score à la 90e+6.

- Ansu Fati (5) : dans ce duel face à Vinicius Junior, que la presse espagnole qualifie déjà de potentiel choc entre deux prétendants au Ballon d'Or à l'avenir, le Brésilien avait pris l'avantage en première période, pendant laquelle l'Espagnol avait été assez discret. Au retour des vestiaires, le numéro 10 du Barça a été un peu meilleur, assez participatif, mais n'a pas eu ce coup de génie ou cette action éclair. Il a fait assez peu de différences au final. Le Kun Aguero a pris sa place à la 74e, et a eu le temps de marquer son premier but sous la tunique catalane.

- Depay (4) : après un début de saison impressionnant, l'ancien Lyonnais a un peu baissé de niveau. Et cet après-midi, ce n'est pas le meilleur Memphis qu'on pu voir les 87.000 supporters présents au Camp Nou. Il a parfois servi de point d'appui à Ansu Fati, mais n'a pas vraiment créé de danger de lui même comme c'est habituellement le cas avec lui. Décevant, pour celui qui devait être le leader du Barça dans cette rencontre.

Real Madrid

- Courtois (5) : première mi-temps très tranquille pour le gardien du Real, qui n'a pas été inquiété, les seules situations dangereuses barcelonaises se sont terminées par des frappes non cadrées. Il s'est bien couché sur la frappe d'Alba en début de match (3e). Il a tout de même manqué de précision sur certaines relances qui ont finies en touche. Il finit d'ailleurs la rencontre avec seulement 63 % de passes réussies, un pourcentage très faible pour un gardien

- Vázquez (5) : arrière droit ce soir, il a été en difficulté en première mi-temps. Tout d'abord sur ce contrôle raté qui finit en touche (9e), ou sur son tacle en retard sur Depay qui entraîne une faute grossière (10e). À la pause, il n'avait remporté aucun de ses duels disputés (0/4). Il a été mieux en seconde période et est récompensé en toute fin de match par son but, après avoir repris la frappe d'Asensio repoussée par ter Stegen (90e+4).

- Militão (5) : au contact avec Depay, il se fait bouger par ce dernier qui peut centrer pour Dest (26e). À la mi-temps, il n'avait remporté aucun de ses duels disputés (0/4). Il n'a tout de même pas commis d'erreurs qui auraient pu mettre son équipe en danger et a été propre dans ses relances (91 % de passes réussies).

- Alaba (8) : voir ci-dessus

- Mendy (6) : il est beaucoup trop loin de Dest et le laisse seul dans la surface, heureusement pour lui, la frappe du Barcelonais passe au-dessus (26e). Mis à part sur cette action, il a été sérieux et solide défensivement (3/4 duels gagnés à la pause), mais il s'est trop peu projeté vers l'avant, chose qu'il a un peu plus fait au retour des vestiaires. Après un beau jeu à trois, il sert Benzema qui rate complètement sa reprise (72e). Il se fait déposer par Dest, qui peut centrer pour Aguero sur le but du Barça (90e+7).

- Modric (5) : il a été peu en vue en première mi-temps, durant laquelle il a manqué de précision dans ses transmissions (75 % de passes réussies), ce qui a entraîné quelques ballons perdus (7 à la pause). Trouvé par Mendy dans la surface, il remet dans son dos pour Benzema d'une magnifique passe lobée (62e).

- Casemiro (5,5) : comme à son habitude, le Brésilien a mis beaucoup d'impact au milieu de terrain. Il s'est imposé physiquement face aux milieux de terrain adverses (5 ballons récupérés), même s'il a tout de même été auteur de quelques pertes de balle (9) et de passes parfois imprécises (79% de passes réussies).

- Kroos (6,5) : il a été très présent au milieu de terrain, où il a mis beaucoup d'impact (5/6 duels gagnés à la pause). Il a bien orienté le jeu par des transversales précises. À la réception d'un centre de Benzema, sa reprise de volée est contrée par Piqué (37e). L'Allemand a été impeccable dans ses transmissions cet après-midi (98 % de passes réussies), il termine la rencontre avec le plus grand nombre de ballons touchés du côté du Real (68).

- Rodrygo (5,5) : il a été auteur de quelques erreurs techniques en début de match. C'est tout de même lui qui est passeur décisif pour Alaba sur l'ouverture du score madrilène (32e). À la réception d'une passe de Casemiro, sa frappe est sortie par ter Stegen (39e). Il a beaucoup travaillé défensivement pour suivre les montées d'Alba. Remplacé par Valverde (71e), qui après le raté de Benzema, frappe dans le petit filet du gardien barcelonais (72e). Remplacé par Carvajal (90e+1).

- Benzema (5,5) : le Real jouant très bas en début de match et se projetant vers l'avant seulement par des longs ballons, ses coéquipiers ont eu du mal à le trouver. Sur la droite de la surface, sa frappe finit dans le petit filet de ter Stegen (29e). Il sert parfaitement Kroos au deuxième poteau, dont la reprise de volée est contrée (37e). Trouvé par Modric, il enchaîne par une reprise de volée qui manquait de précision pour inquiéter ter Stengen (62e). Seul dans la surface, il est trop en avance et ne parvient pas à reprendre le ballon du pied gauche (72e).

- Vinícius Jr (7) : il élimine Mingueza d'un petit pont et s'infiltre dans la surface, action litigieuse, car il s'effondre dans la surface après un contact avec l'arrière droit du Barça, mais l'arbitre n'a pas bronché (21e). Sur l'action du but, il est trouvé par Alaba, élimine son vis-à-vis et oriente le jeu vers Rodrygo, passeur décisif pour Alaba (32e). Il profite d'une mauvaise tête en retrait de Dest, mais tarde trop et se fait reprendre (60e). Remplacé par Asensio (88e).

Plus d'infos

Commentaires