OL : Rayan Cherki, un doublé pour raviver la flamme

Un peu mis au placard cette saison, notamment en Ligue 1, Rayan Cherki a marqué des points auprès de Peter Bosz jeudi soir en claquant un doublé sur la pelouse de Brøndby.

Rayan Cherki après l'un de ses buts contre Brøndby
Rayan Cherki après l'un de ses buts contre Brøndby ©Maxppp

Parfois, les saisons passent et se ressemblent, et Rayan Cherki peut le confirmer. Auteur de 31 apparitions toutes compétitions confondues (4 buts, 4 caviars) la saison passée sous les ordres de Rudi Garcia, le joueur formé à l'Olympique Lyonnais n'a jamais réellement eu sa chance en tant que titulaire. Et malheureusement, sous les ordres de Peter Bosz, la donne n'a pas vraiment changé. Apparu à huit reprises en Ligue 1 cette saison, le joueur de 18 ans n'a connu que deux titularisations en championnat. C'est plutôt en Ligue Europa que le technicien néerlandais l'a utilisé. Et jeudi soir, lors de la victoire contre Brøndby (3-1, 5e journée), le principal concerné a su saisir sa chance.

La suite après cette publicité

Titularisé dans l'entrejeu, sur un côté du 4-4-2 mis en place par l'ancien manager de l'Ajax Amsterdam, le numéro 18 s'est amusé sur la pelouse du Brøndby Stadion et a inscrit un joli doublé (57e, 66e) pour donner l'avantage aux Gones après l'ouverture du score d'Uhre (51e). Slimani a ensuite scellé la victoire lyonnaise (76e) mais l'homme du match, c'était bel et bien Rayan Cherki, tout sourire au coup de sifflet final. «Cela nous tenait à cœur d'avoir 15 points sur 15. On a bien réagi après le premier but. On a un groupe de qualité. C'était la première fois pour certains ce soir. On a relevé la tête en seconde période. On se devait de gagner pour les supporters présents», a-t-il expliqué dans des propos relayés par le site du club.

Bosz : «est-ce qu’il jouera plus en Ligue 1 ? Ça dépendra de ses performances»

Le Gone a donc vécu une soirée de rêve, surtout qu'il a battu un joli record jeudi soir en devenant le plus jeune joueur du club rhodanien à inscrire un doublé en Coupe d'Europe à 18 ans et 100 jours. Avec une telle performance, Rayan Cherki a donc forcément marqué des points. Et son entraîneur a déjà évoqué la suite de la saison en conférence de presse. «Est-ce qu’il jouera plus en Ligue 1 ? Ça dépendra de ses performances. En première période, il n’était pas bon, comme l’équipe, notamment sur le pressing, j’attendais autre chose. Il a bien joué sur ses buts en récupérant un ballon et en faisant une action individuelle», a d'abord envoyé Bosz comme le relaye L'Equipe.

«Est-ce que je suis trop exigeant ? Peut-être que comme entraîneur, je vois aussi d’autres choses. Il demande très souvent le ballon dans les pieds, mais il doit parfois le demander en profondeur. Il a un grand potentiel. Mais avant la pause, ce n’est pas ce que j’attendais», a conclu le coach de 58 ans, mettant donc encore un peu la pression sur son jeune joueur. Sur la pelouse de la Mosson dimanche (17h) contre Montpellier, l'OL devra en tout cas renouer avec la victoire en Ligue 1. Et Rayan Cherki pourrait être d'une aide précieuse, lui qui a certainement repris confiance.

Plus d'infos

Commentaires