Ligue 1 : victoire spectaculaire de Montpellier sur Strasbourg, Lens enfonce Dijon

Au terme d'une rencontre à rebondissements, Montpellier a fini par avoir le dernier mot face à Strasbourg 4-3. Lens est lui reparti de Dijon avec une victoire 1-0, tout comme Nîmes sur la pelouse de Reims.

Andy Delort a encore frappé
Andy Delort a encore frappé ©Maxppp

Il y a eu du spectacle dans ce multiplex de la 11e journée de Ligue 1. Montpellier et Strasbourg ont notamment vécu un drôle d'après-midi à la Mosson. Toujours muni de son quintet magique (Savanier, Mollet, Mavididi, Delort, Laborde), Der Zakarian était encore récompensé de sa prise de risque. Le MHSC menait rapidement d'un break grâce à Pedro Mendes sur corner (8e) puis Delort (13e). Le plus dur avait déjà été fait seulement le Racing n'abdiquait pas. Lala manquait un premier penalty, à retirer grâce à l'anticipation d'Omlin sur sa ligne, mais ne ratait pas sa seconde tentative (22e). Un départ canon, un match relancé, on vivait une vraie sensation de montagnes russes.

La suite après cette publicité

Car dans la foulée, Pedro Mendes concédait à son tour un penalty que transformait Diallo (28e), pour remettre les deux équipes à égalité. Pas effrayé pour recommencer le travail, Delort venait placer sa tête dans les six mètres pour redonner l'avantage aux siens (32e). Montpellier se dirigeait vers le vestiaire avec ce but d'avance mais c'était sans compter sur une erreur de Congré, dont profitait Ajorque pour égaliser à son tour (45e). En seconde période, les deux équipes se rendaient encore coup pour coup mais c'est la volée de Laborde, qui faisait mouche (68e). L'attaquait frôlait le doublé (75e), puis ce fut au tour de Mollet de ne pas convertir (76e). Les Alsaciens ont bien failli en profiter puisque Ajorque (78e, 90e) et Savanier contre son camp (86e) flirtaient avec le but. Montpellier a eu chaud pour célébrer ce succès 4-3.

Nîmes retrouve le chemin de la victoire

Direction Dijon cette fois qui n'a toujours pas gagné dans ce championnat. La réception de Lens, qui cale depuis un mois et demi pouvait être une bonne occasion pour enfin débloquer le compteur. Seulement encore faut-il ne pas commettre d'erreurs invraisemblables comme celle d'Anthony Racioppi. Sous la pression de Kalimuendo et visiblement pas sûr de lui, le gardien international espoir suisse tergiversait pour finalement voir le jeune attaquant contrer son dégagement dans le but vide (20e). Les Sang et Or tenaient le bon bout surtout que Jean (45e+1), Sotoca (58e, 86e) et Ganago (74e) manquaient de creuser l'écart. A l'inverse, les Bourguignons ne réussissaient jamais à se montrer dangereux en cette seconde période et enchaînaient un 11e match de suite sans victoire.

Dans ce troisième et dernier match, nous avions droit à un duel de mal classés entre Reims et Nîmes. Invaincus depuis trois matchs tout de même, les Champenois semblaient avoir retrouvé des couleurs avant la réception de Crocodiles qui restaient sur 4 défaites consécutives. C'est peu ou prou ce qu'on a pu voir en première période avec des locaux plus justes techniquement mais sans créativité, à l'image de Boulaye Dia. Reynet avait la bonne idée de sauver les siens face à Cafaro (53e) car dans la foulée, Ripart ouvrait le score sur un penalty généreux (62e). Reynet se montrait encore vigilant devant Touré (64e) et voyait surtout sa barre le sauver par deux fois à la dernière minute (90e+4). Les Nîmois s'offraient un premier succès depuis un mois et demi (1-0) très précieux.

Le classement de Ligue 1.

Les matchs de 15h :

Reims 0 - 1 Nîmes : Ripart (sp 62e)

Dijon 0 - 1 Lens : Kalimuendo (23e)

Montpellier 4 - 3 Strasbourg : Pedro Mendes (8e), Delort (13e, 32e), Laborde (68e) ; Lala (sp 22e), Diallo (sp 28e), Ajorque (45e)

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires