Ligue des Champions : Porto arrache la victoire face à Arsenal !

Par Hanif Ben Berkane
2 min.
Porto face à Arsenal @Maxppp

Dans un match assez fermé, le FC Porto a fini par arracher la victoire à la dernière seconde face à un Arsenal décevant (1-0). Les Gunners devront montrer bien mieux au match retour.

Suite des 8es de finale aller de la Ligue des Champions ce mercredi avec la rencontre du soir entre le FC Porto, à domicile, et Arsenal. Un match assez équilibré sur le papier même si les Gunners avaient logiquement un petit avantage sur la forme du moment. Pour ce match, les deux coachs alignaient des équipes séduisantes et plutôt offensives. Du côté d’Arsenal, Mikel Arteta misait sur 5 joueurs à vocation offensive avec Odegaard, Trossard, Saka, Martinelli et Havertz. Du côté de Sérgio Conceição, on retrouvait également plusieurs attaquants dont Evanilson, Pepê et surtout Francisco Conceicao, fils du coach, sur le couloir droit.

La suite après cette publicité

Et si l’on s’attendait à un match assez ouvert, on a assisté à une partition tout de même assez décevante de la part des deux équipes. En début de match, Arsenal monopolisait le ballon et essayait de perturber une défense portugaise bien en place et qui laissait très peu d’espaces. Ni Havetz, ni Saka, ni Martinelli ne parvenaient à se montrer dangereux ou à se créer une seule occasion. Au fil du match, Porto commençait à proposer mieux et se procurait la plus grosse occasion de la première période. Après un bon travail de Conceicao, Galeno reprenait le cuir une première fois. Sa frappe venait heurter le poteau et retombait sur lui mais il ne parvenait pas à retrouver le cadre cette fois (36e). Deux ratés assez immanquables pour son équipe.

À lire Le Bayern Munich donne des nouvelles de Serge Gnabry

Arsenal peu inspiré, Porto récompensé

La seule occasion de ce premier acte. Alors on s’attendait à plus de folie au retour des vestiaires. Mais il n’en était rien. Les deux équipes ne semblaient pas vouloir ajouter un peu de rythme dans ce match. Arsenal tentait par moment d’accélérer, mais l’animation offensive était assez peu emballante. Les coéquipiers de Kai Havertz manquaient de précision technique alors que Martinelli ne parvenait pas à faire la différence sur son couloir gauche. De leur côté, les Dragões procédaient en contre avec un Conceicao toujours très actif.

La suite après cette publicité

Le jeune ailier de 21 ans multipliait les appels à droite, mais sans succès. Devant, Evanilson essayait de se battre avec le peu de ballons qu’il avait à se mettre sous la dent. Mais c’était trop peu pour vraiment inquiéter un David Raya très tranquille dans cette rencontre. C’est presque assez logiquement que les deux équipes semblaient se quitter sur un triste 0-0 sans saveur. Du moins, c’est ce qu’on croyait. Car Porto était récompensé en toute fin de rencontre grâce à un sublime but de Galeno. Le Brésilien, déjà proche du but en première période, envoyait un missile dans la lucarne d’un Raya trop court (1-0, 90e+4). Un but qui venait confirmer la bonne fin de match de Porto qui prend donc l’avantage dans ce duel. Il faudra résister lors du match retour dans trois semaines à l’Emirates Stadium.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité