C’était dans l’air du temps depuis des semaines maintenant, c’est désormais officiel, Zlatan Ibrahimovic vient de quitter Manchester United et surtout traverse l’Atlantique pour évoluer en Major League Soccer (MLS). C’est le club de Romain Alessandrini, les LA Galaxy qui ont raflé la mise et qui viennent d’enregistrer la signature de l’international suédois qui aura dont évolué pendant un peu moins de vingt ans en Europe entre L’Ajax, l’Inter, le Barça et le PSG notamment.

L’année passée, pour sa première saison en Angleterre, l’avant-centre avait inscrit la bagatelle de 17 buts en 28 rencontres de Premier League avant de se blesser gravement au genou. En fin de contrat, il a finalement signé un nouveau contrat avec José Mourinho et Manchester United. Mais tout ne s’est pas passé comme prévu cette saison chez les pensionnaires d’Old Trafford. En effet, l’ancien Parisien a joué un total de 103 minutes (cinq rencontres, une titularisation) en Premier League.

Il a donc décidé de quitter l’Angleterre et de rejoindre une ligue qui lui fait les yeux doux depuis de nombreuses années, celle d’Amérique du Nord. Selon Sports Illustrated, le Suédois devrait toucher un salaire de 1,5 million de dollars (soit 1,22 million d’euros) jusqu’en décembre 2019. La franchise US a annoncé la venue du buteur scandinave via un tweet et une vidéo où ce dernier se souhaite lui-même la bienvenue au club. Nul doute qu’Ibrahimovic saura exporter son aura au pays de Frank McCourt. Il a déjà d’ailleurs marqué les esprits de l’autre côté de l’Atlantique en achetant ce vendredi une page de publicité sur le LA Times pour annoncer son arrivée... à sa manière.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10