Arrivé cet été en provenance du Paris Saint-Germain, l’Angleterre pensait que Zlatan Ibrahimovic était trop vieux (35 ans) pour être performant en Premier League. Le caractère prétendu difficile de l’attaquant devait être un poids accroché à la cheville des Red Devils. Mais le Suédois a fait mentir tout le monde. Avec ses 17 buts en 28 matches de championnat, il a d’abord rassuré sur son niveau sportif. Puis, il a démontré au quotidien qu’il état un coéquipier exemplaire. Comme en a témoigné Marouane Fellaini, qui ne savait pas trop à quoi s’attendre au moment de rencontrer Zlatan.

« On est rentré de vacances en même temps et on s’est entraîné à quatre pendant une semaine à l’écart du groupe. Je le connaissais comme tout le monde, de ce qu’il pouvait dire, de ce qu’on disait de lui, mais directement j’ai apprécié la personne. Il est complètement différent de ce qu’on raconte sur lui : Ibra , c’est la classe. Maintenant qu’il approche de la fin de carrière, les gens commencent à comprendre qu’il joue un rôle, mais il joue un bon rôle. Et c’est un grand pro » a déclaré Fellaini dans Sport-Foot Magazine.