Si Dodi Lukebakio a fait trembler les filets à deux reprises avec la CFA2 de Toulouse ce week-end, ce sont les flashs des radars qui ont pu l’aveuglé et non pas ceux des photographes. Déjà au cœur d’un problème de passeport qui l’avait empêché d’évoluer avec le groupe pro en début de saison, le Congolais prêté par Anderlecht a cette fois-ci été flashé à plus de 158 km/h sur les routes du sud-ouest.

« J’étais pressé ce jour-là, parce que je devais aller voir la famille » a affirmé Lukebakio lors de l’audience rapporte HLN. « Mais en réalité, il était affiché même 170km/h sur votre compteur, lui a répondu le magistrat, en fait, vous avez de la chance d’être vivant aujourd’hui. Votre famille a la vie pour vous attendre ». Pour cet écart il devra payer une amende de 450 euros et a reçu une interdiction de conduire de 30 jours.