Ses débuts avaient été pour le moins remarqués. Samedi dernier, le jeune attaquant norvégien lançait son aventure allemande avec un triplé en un peu plus d’une demi-heure, offrant au passage la victoire à sa nouvelle équipe face à Augsbourg (5-3). Trois buts sur lesquels on a vu toute la palette du désormais ancien joueur du RB Salzbourg, capable de marquer des buts de pur renard de surface comme de partir dans le dos de la défense depuis la ligne médiane pour s’en aller battre le portier rival.

Il n’en fallait pas plus pour que toute l’Allemagne s’enflamme, à commencer par son coéquipier Marco Reus par exemple : « si cela devient une réussite, je voudrais en faire partie. Erling fait bonne impression et a réalisé de grands débuts aujourd’hui ». Et vendredi soir, pour la 19e journée de Bundesliga, le Borussia Dortmund accueillait Cologne. Si le prodige de 19 ans a démarré sur le banc, il s’est vite fait remarquer. Entré en jeu à la 65e minute, il a marqué le quatrième but des hommes de Lucien Favre à la 77e, poussant au fond des filets un ballon mal repoussé par le portier rival.

Cinq buts en moins d’une heure sur le terrain

Son deuxième but à la 87e est en revanche bien plus impressionnant, puisque lancé par Dahoud, il a éliminé le portier avant d’expédier le cuir dans les cages, avec un angle quasi fermé. De quoi enflammer, une fois encore, les médias allemands et les réseaux sociaux. Il faut dire que les statistiques du Norvégien sont impressionnantes : cinq buts en... 57 minutes, selon les chiffres publiées par son club, même si d’autres parlent d’un temps de jeu total de 59 minutes.

« Je pense juste que c’est dommage qu’Erling soit déjà en déclin. Trois buts à Augsbourg, aujourd’hui seulement deux. J’espère qu’il ne marquera pas seulement un but la semaine prochaine », a ironisé le gardien du BVB Roman Bürki après la rencontre. « Il veut toujours gagner. C’est fantastique d’avoir un tel joueur dans son équipe », a de son côté expliqué Lucien Favre, qui a expliqué vouloir l’intégrer peu à peu et ne pas vouloir griller les étapes. Des débuts en fanfare qui raviront les supporters de Dortmund, et auxquels Thomas Tuchel est sûrement très attentif...