Championne du monde en titre, l’Allemagne n’a pas été épargnée par le tirage au sort qui s’est déroulé au Kremlin cet après-midi. En héritant du Mexique, de la Suède et de la Corée du Sud, elle devra s’employer. Mais cela ne fait pas peur à Joachim Löw, le sélectionneur de la Nationalmannschaft.

« Sportivement ce sont des adversaires très intéressants. Nous voulons poser dans ce groupe les fondations de notre défense du titre », a-t-il déclaré, visiblement satisfait du tirage au sort.