Avant de découvrir l’équipe première de l’Atlético de Madrid en 2014, Lucas Hernandez a dû faire ses preuves dans les équipes de jeunes du club madrilène, lui qui été formé chez les Colchoneros. Mais depuis cet été, le champion du monde français a changé de tunique, puisqu’il s’est engagé en faveur du Bayern Munich. Et après de nombreuses années passées à l’Atlético (110 matches joués toutes compétitions confondues sous le maillot madrilène), le départ n’a pas forcément été évident. Dans une longue interview accordée à L’Equipe, le latéral des Bleus est donc revenu sur ce transfert et ce départ de Madrid.

« Ce départ a été compliqué. Il n’était pas facile de partir, surtout dans ces conditions, sur une blessure et sans finir la saison. Mais j’ai tiré sur mon genou jusqu’au bout dès octobre-novembre pour aller le plus loin possible avec l’Atlético. J’ai forcé pendant six matches avec un trou dans le ligament. C’est ce que m’a dit le chirurgien en m’opérant. Mais je sais qu’il y a encore plein de gens qui ne comprennent pas, a expliqué le Français avant de poursuivre. La clause était là, aussi, à 80 M€. J’aurais simplement aimé jouer jusqu’à la fin de saison et tout donner jusqu’au bout pour ce club qui m’a toujours tout donné depuis que je suis petit. Après, c’est le foot, c’est le jeu. C’est la vie, aussi. Il faut avancer. »

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10