Libre depuis la fin de son aventure au Paris SG, Laurent Blanc prend son temps pour trouver un nouveau challenge à relever. Dans les colonnes du Dauphiné, son représentant Jean-Pierre Bernès a fait le point sur la situation du coach tricolore.

« On va essayer de lui retrouver un travail. Il veut un club pour gagner. Des grands clubs qui bougent, il n’y en a pas des tonnes. Ce sera à l’étranger. Comme Deschamps ou Zidane, il faut qu’il y ait un beau projet. Quand on a traversé des années dans un grand club avec pression, on a besoin de couper un an ou deux ans pour souffler. Mais après, il faut repartir car vous n’êtes pas physiologiquement à l’âge de la retraite », a-t-il confié. Patience donc.