Impliqué dans une affaire de viol avant la Copa America, Neymar (27 ans) a finalement été blanchi par les autorités brésiliennes. Mais pendant la durée de l’enquête, le milieu offensif brésilien a traversé une zone de turbulences médiatique sans précédent. Présent en conférence de presse avant le match amical du Brésil face au Sénégal jeudi (à suivre en direct commenté sur notre live), le sélectionneur national Tite, a abordé cette période compliquée pour son joueur.

« Je n’ai pas l’habitude de flatter un joueur. C’est mon éducation, pas en tant qu’entraîneur, mais en tant qu’être humain. Je vous ai dit au moment de la Copa America que la vérité allait éclater avec le temps. Le temps peut fournir les réponses. On m’a posé trente questions sur ce qui lui est arrivé, j’avais dit qu’il fallait rester calme avant de juger. C’était horrible à traiter. Je ne juge personne. Mais ces critiques me dérangent, surtout quand on porte un jugement sans savoir, sans connaître la suite, » a ainsi commenté Tite.