En cette période de crise sanitaire liée à la propagation du coronavirus, l’Europe est à l’arrêt, tout comme le football. De nombreux pays du Vieux Continent ont décidé de confiner leurs habitants à leur domicile pour endiguer l’épidémie le plus rapidement possible. Les championnats sont eux, dans la majorité, à l’arrêt depuis plusieurs jours et ne devraient pas reprendre avant début mai minimum, à l’image de la Premier League.

Unai Emery (48 ans), l’ancien entraîneur du Paris Saint-Germain, a lui une idée bien précise de ce qui devrait être mis en place dans les compétitions nationales avant d’aller au terme de l’exercice 2019-2020. « Toutes les équipes sont à l’arrêt, mais avec un plan de travail individuel, bien que ce soit à la maison. Pour cette raison, il est normal que, lorsqu’elles vont revenir, tous les clubs aient le même délai de pré-saison, qu’il soit de 7, 10 ou 14 jours. Personnellement, je m’appuierais beaucoup sur le département des performances, qui comprend le préparateur physique, les médecins, les physios. Au final, ce sont eux qui jugent dans quel état arrivent les joueurs et analysent le travail à faire », a confié l’ancien manager d’Arsenal à Marca ce samedi.