Au cours d’un long entretien accordé à la chaîne de télévision mexicaine Multimedios, l’attaquant des Tigres André-Pierre Gignac (32 ans) a salué la victoire de l’équipe de France lors du Mondial en Russie. Le buteur a aussi et surtout rendu hommage à son ami Olivier Giroud (31 ans), malgré son maigre bilan comptable (0 but et 1 passe décisive en 7 matches).

« C’est mon grand ami. Il a beaucoup travaillé pour l’équipe. Et un joueur comme ça, ça n’a pas de prix. Il joue avec le cœur, avec l’envie, parfois, le ballon n’entre pas, mais son état d’esprit, sa volonté de travailler pour l’équipe, ça n’a pas de prix. (...) De quoi parle-t-on ? D’une Coupe du Monde qu’il a remportée, pendant laquelle il n’a pas marqué, mais a beaucoup travaillé pour l’équipe ? Bien, un attaquant comme ça, j’en veux tous les jours. (...) Olivier a un style de pivot et, à Arsenal, il a mis un paquet de buts et, dans tous ses clubs, j’ai terminé meilleur buteur. Pour moi, il n’y a pas de débat. Monsieur Giroud a mis trois buts et donné trois passes décisives à l’Euro 2016 et nous avons perdu. Monsieur Giroud a joué sept matches, n’a pas mis un but et il a gagné le Mondial », a-t-il lancé. Giroud appréciera.