Avant de défier le Portugal pour son premier match de la Coupe du monde 2018 (vendredi 15, 20h), l’Espagne vient de vivre 24 heures difficiles. Au lendemain de sa nomination en tant qu’entraîneur du Real Madrid pour la saison prochaine, Julen Lopetegui a été remercié par la Fédération espagnole de football ce mercredi. Fernando Hierro a lui été nommé pour le remplacer.

De quoi bousculer la préparation de la Roja. Mais Gérard Piqué, l’international espagnol, préfère rester optimiste. Dans un message publié sur son compte Twitter, le défenseur du FC Barcelone a rappelé l’histoire de l’Université du Michigan. En 1989, l’équipe de basket-ball avait en effet perdu son coach Bill Frieder, qui avait annoncé qu’il partirait pour un autre club après la compétition et avait donc lui aussi été remercié... « Tous unis, maintenant plus que jamais », a écrit Piqué pour conclure son message.