Pisté pour succéder à Antoine Kombouaré sur le banc de touche de Dijon, Bernard Blaquart a finalement décidé de rester à Nîmes la saison prochaine. L’un des principaux artisans de la belle saison des Crocos en Ligue 1 l’an passé n’était pas à l’origine des contacts avec le club dijonnais. Une piste qui en est restée au stade embryonnaire comme nous l’explique Jérôme Lancery, l’agent FFF qui avait intronisé Mickael Landreau à Lorient, et qui est à l’origine du rapprochement entre le technicien de 61 ans et le club qui s’est sauvé en barrage de Ligue 1 en dominant le RC Lens.

Ce dernier a voulu rétablir certaines vérités, notamment vis-à-vis du pseudo contrat faramineux qui attendait l’entraîneur de Nîmes s’il signait à Dijon. « Je suis à l’initiative de la mise en relation de Bernard Blaquart et du président Delcourt. Je connaissais les intentions de Dijon et leurs besoins par rapport à un nouveau coach. C’est devenu comme une évidence que le profil de Bernard Blaquart pouvait leur correspondre. J’ai appelé Blaquart pour connaître sa situation. Il m’a dit qu’il était sous contrat jusqu’en 2023, qu’il n’avait pas d’agent et que la porte était peut-être ouverte, car il avait déjà parlé avec son président qu’il pourrait partir si un projet ambitieux s’offrait à lui. J’ai appelé le président Delcourt qui a été très réactif quand il a entendu le nom de Blaquart et surpris aussi parce qu’il ne pensait pas que ça serait possible. Je lui ai dit que rien n’était fait, mais qu’il y avait peut-être une possibilité. Le président m’a dit qu’il avait déjà un projet en cours jeudi dernier (selon nos informations, il s’agit de la piste Bruno Genesio). Mais il a été toujours primordial pour Delcourt d’attendre la position du président de Nîmes avant d’aller plus loin. Durant le week-end, le président Delcourt a tout de même pris contact avec Bernard Blaquart pour qu’il puisse échanger sur un sentiment footballistique, mais en aucune mesure il n’a été question de salaire. Lundi matin, Bernard Blaquart a tenté de joindre son président, chose qu’il n’a pas réussi à faire. Lundi en fin d’après midi, il a contacté son directeur sportif pour essayer d’en savoir plus et avoir son sentiment. Celui-ci a fermé la porte aussitôt. Dans la journée de mardi, Blaquart a continué d’essayer de joindre son président en vain. Pour éviter de se mettre en difficulté et n’arrivant toujours pas à joindre son président, il a finalement décidé mardi de décliner de poursuivre les contacts avec Dijon pour rester concentrer sur Nîmes dans les meilleures conditions. » Voilà qui est dit.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10