Samedi dernier, la Juventus s’inclinait face au Hellas Vérone (2-1) lors de la 23ème journée de Serie A. Une troisième défaite cette saison qui permettait à l’Inter de revenir sur les talons de la Vieille Dame au classement. Il n’en fallait pas plus pour défrayer la chronique en Italie, et spéculer sur l’avenir de Maurizio Sarri à Turin. Présent en conférence de presse avant le match face à l’AC Milan en Coupe d’Italie, le technicien italien a répondu aux interrogations sur son avenir et sur son entrevue avec Andrea Agnelli.

« Nous devions avoir ce dîner après le match face à la Fiorentina, mais il a été reporté. De temps en temps nous dînons ensemble. Le président ne parle jamais d’un seul match, cette entrevue était déjà prévue. Si je ne voulais pas être surveillé, je n’aurais pas accepté ce poste. C’est normal. Après un résultat négatif, il y a toujours des répercussions à l’extérieur. Mais nous sommes arrivés en février encore en lice dans toutes les compétitions. Nous sommes en phase avec les objectifs, » a ainsi confié Sarri. Prochaine étape pour la Juventus, jeudi à San Siro face à l’AC Milan en demi-finale de Coupe d’Italie...