Adil Rami n’a pas disputé une seule minute durant cette Coupe du Monde mais il n’est jamais le dernier pour mettre l’ambiance. Ce soir, le défenseur était l’invité de TF1 et il a raconté une anecdote qui reflète bien la belle ambiance qui régnait dans le groupe France en Russie. Alors qu’une partie du groupe rentre tard dans la nuit du restaurant après la victoire face à l’Argentine en 8e de finale, certains décident de réveiller ceux qui dorment déjà. C’est alors que survient l’histoire de l’extincteur.

« On était une quinzaine à rentrer d’un restaurant. Je me suis mis dans ma chambre avec mon casque, et nu. Je jouais à Fortnite. Les autres chantaient dans le couloir et faisaient chambre par chambre. Ils réveillaient ceux qui dormaient. Ils tapaient dans la chambre de Steve (Mandanda) et chantaient des chants de supporters. Et là, je sentais la tempête arriver vers moi. Dès qu’il y en a un qui avait le malheur d’ouvrir sa porte de chambre, ils retournaient le lit et tout. Il s’avère que moi j’avais pris un extincteur dans ma chambre. On ne sait jamais, sécurité. C’est des gamins, on ne sait jamais. Et là il y a Benjamin (Mendy) qui botte la porte de ma chambre avec son pied. Il me dit « non c’est juste pour savoir ce que tu fais ». Et là il fait : « oh les gars, on fout le bordel dans la chambre d’Adil Rami ». Je suis parti au courant, j’ai dégoupillé l’extincteur et là quand ils sont rentrés : Ghostbuster ! » Des gamins mais des gamins champions du monde.