Il est la nouvelle coqueluche du football allemand. À tel point que Kicker se demande ce lundi si l’heure de Kai Havertz (20 ans) n’est pas déjà arrivée en Nationalmannschaft. En attendant de régler ce débat, le Bayer Leverkusen a pris les devants pour blinder son milieu de terrain.

Selon les informations du magazine allemand, les pensionnaires de la BayArena demanderont plus de 100 M€ pour lâcher leur phénomène à l’été 2020, déjà sollicité par les plus grands, du Bayern Munich à Manchester United, en passant par Chelsea et Arsenal. On n’a pas fini d’entendre parler de lui !

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10