Juste avant l’Euro 2016, Éric Cantona attaquait verbalement Didier Deschamps, l’accusant de ne pas sélectionner Karim Benzema et Hatem Ben Arfa pour le Championnat d’Europe, à cause de leurs origines maghrébines. Des accusations qui poussaient alors le sélectionneur de l’équipe de France à déposer plainte contre l’ancien joueur de Manchester United.

Mais voilà. Alors que le procès devait alors lieu ce vendredi devant le Tribunal judiciaire de Paris (13h30), il pourrait être repoussé à une date ultérieure. Selon RMC Sport, l’avocat de Didier Deschamps, Me Carlo Alberto Brusa, et sa consoeur Me Céline Bekerman, représentant Éric Cantona, ont déposé une demande de renvoi « en raison de la grève des avocats contre la réforme de leur régime autonome des retraites ». Si celle-ci est accordée, le procès pourrait être renvoyé en 2021.