Dans le cadre de la 12ème journée de Ligue 1, l’Olympique de Marseille accueillait le LOSC à l’Orange Vélodrome. Le club olympien souhaitait laver l’affront du Parc des Princes face au PSG (0-4). Pour y parvenir, André Villas-Boas pouvait compter sur le retour d’Alvaro Gonzalez en charnière centrale. Côté lillois, conservait son 3-4-3 et titularisait Adama Soumaoro à la place de José Fonte en charnière centrale. En première période, les deux équipes proposaient un spectacle plutôt pauvre et seul Valentin Rongier faisait parcourir un léger frisson dans le Vélodrome. Mais la volée de l’ancien Nantais était contrée par Soumaoro (22e). Dès le retour des vestiaires, l’OM prenait le contrôle des opérations.

Sur un coup-franc frappé par Payet, Maignan et Gabriel se télescopaient, le cuir revenait sur Kamara qui remisait sur Sanson dont la frappe se logeait tranquillement dans le petit filet (1-0, 47e). Dans la foulée, le LOSC réagissait mais la tête d’André était claquée en corner par Mandanda (50e). En fin de match, les Olympiens effectuaient le break sur une action bizarre. A l’entrée de la surface, Rongier voyait sa volée détournée par Benedetto. Le ballon revenait sur Payet qui devançait Soumaoro. Le capitaine des Dogues dégageait sur Gabriel qui trompait son propre gardien (2-0, 79e). Quatre minutes plus tard, le LOSC réduisait le score par Soumaoro à la réception d’un corner frappé par Yazici (2-1, 83e). Grâce à ce cinquième succès de la saison, l’OM retrouvait le podium et revenait à hauteur du FC Nantes au classement.