Les dirigeants du Paris Saint-Germain redoutaient le pire. Suspendu à la décision de l’UEFA après avoir été pointé du doigt en raison de fumigènes craqués et de débordements à l’extérieur du stade à l’occasion du match de Ligue des Champions face à l’Etoile Rouge de Belgrade, le club de la capitale s’en tire bien.

L’UEFA vient en effet d’annoncer sur son site officiel, que le PSG n’écopait que d’une amende de 35 000€. Pas de huis partiel donc pour un PSG qui est désormais certain d’accueillir Manchester United le 6 mars prochain dans un stade qui sera sans doute à guichets fermés.