Dans ces moments d’attente insupportable et de tristesse, certains sujets peuvent paraître indécents à évoquer. Mais l’enjeu financier lié à la disparition en mer d’Emiliano Sala fait malheureusement bien partie des aspects de cette triste nouvelle. Et selon les règlements, le transfert du buteur argentin ne pourra pas être remis en cause.

En effet, L’Equipe et Le Parisien confirment que la formation galloise de Cardiff, suite aux contrats signés avec le FCN, doit bien cette somme au club présidé par Waldemar Kita. De son côté, Cardiff, pourra se retourner s’il a souscrit une assurance "perte de joueur" très courante pour les clubs Britanniques. Et si le drame se confirme, Cardiff serait donc remboursé à hauteur du prix du transfert ou selon la valeur estimée du joueur.