Le Paris Saint-Germain a donc cédé à la tentation du naming. Récemment, le président du club parisien Nasser Al-Khelaïfi avouait ne pas écarter la possibilité du naming pour le Parc des Princes et pour le futur centre d’entraînement. Selon les informations du Parisien, le champion de France a franchi une étape ce jeudi en lançant officiellement le processus. Ainsi, un site internet de présentation a été mis en ligne et un mail de prospection aurait été adressé jeudi à des centaines d’entreprises françaises et étrangères.

Outre l’aspect financier, le futur sponsor qui raflera la mise devra apporter une plus-value à l’expérience supporters. Le PSG souhaiterait également quelque chose de plus qu’un simple nom pour accompagner le Parc. Car l’appellation Parc des Princes ne disparaîtra pas, et l’heureux élu devra apposer son nom en amont ou en aval. Dernier détail, la Mairie de Paris aura son mot à dire dans ce dossier comme le stipule une convention signée en 2013 avec le PSG. Ainsi, si l’opération connaît un dénouement heureux, la Ville de Paris percevra 3% de redevance spécifique. Farouchement opposés à un tel procédé, les supporters parisiens devraient accueillir cette information avec une certaine défiance...