La saison de Gareth Bale, héros madrilène en mai 2018 lorsqu’il avait inscrit un doublé en finale de la C1 contre Liverpool (3-1), ne ressemble pas à un long fleuve tranquille. Plus souvent remplaçant que titulaire et décrié par une bonne partie des supporters du Real Madrid, il alterne des performances en dents de scie. Et son implication est également pointée du doigt, lui qui est accusé de ne pas faire beaucoup d’efforts pour bien s’entendre avec le collectif des Merengues.

Thibaut Courtois, arrivé l’été dernier à la Casa Blanca, a justement fait part d’une anecdote assez révélatrice à ce sujet : « L’autre soir, nous avons dîné avec toute l’équipe, a expliqué le portier belge, dans des propos rapportés par le Daily Mail. Mais Bale et (Toni) Kroos ne sont pas venus. Ils ont estimé que le dîner était trop tard dans la nuit. Nous avions prévu de nous rendre au restaurant à 21h30 et nous avons commencé notre repas vers 22h15. À minuit, nous prenions un café. Nous nous sommes couchés vers une heure du matin. Nous devons nous entraîner tous les matins à 11h, je pense que c’est l’horaire parfait. Mais Bale nous avait dit "Je ne viens pas vous rejoindre, les gars. Je vais me coucher à onze heures". » Au-delà de la petite histoire, Courtois s’est un peu plus confié sur la situation de Gareth Bale, qu’il a dû décrire en un mot : « le golfeur, a répondu le Belge. C’est très difficile de décrire Gareth en un mot. Je dirais qu’il a beaucoup de talent, mais que c’est dommage que ce talent soit si souvent empêché de briller. »