Ses deux premiers mois en Ligue 1 ont été compliqués. En débarquant au Stade Rennais l’été dernier pour 21 millions d’euros, l’ailier brésilien suscitait forcément une grosse attente de la part des supporters bretons. Mais après des premiers pas en demi-teinte, l’intéressé se montre enfin décisif et ses statistiques l’attestent (trois buts, deux passes décisives lors des cinq derniers matchs). Une renaissance qui ne surprend pas son partenaire Romain Salin. Interrogé sur le sujet en conférence de presse, le portier breton qui évolue avec Raphinha depuis son passage au Sporting CP, a confié toute sa satisfaction de voir le jeune ailier tirer son épingle du jeu.

« Je vous ai trouvé dur avec Raphinha en début de saison. Il y a un truc qu’il ne faut pas oublier, c’est que quand tu es Brésilien, ou que tu ne parles pas la langue, il y a un temps d’adaptation. Là, c’est le joueur que je connais. Il est parti sur ce rendement, j’en suis ravi. Mais s’il en est là, c’est que l’adaptation a été super rapide. Normalement, un Brésilien, c’est un an ou six mois plus, plus… Il a performé avec nous au Sporting alors que c’était sa première année, et il était jeune dans un groupe avec beaucoup de concurrence et de personnalité. Ce n’était pas facile de faire sa place, il a réussi. À 21 ans, arriver à faire sa place dans un grand club, ce n’est pas un hasard… J’espère qu’il va continuer comme ça parce que c’est agréable, » a ainsi commenté Salin. L’ancien joueur du Sporting aura l’occasion de démontrer toute l’étendue de son talent jeudi soir en Ligue Europa face à la Lazio...