Le président du Toulouse Football Club, Olivier Sadran, a tenu une conférence de presse d’une heure ce lundi pour évoquer les nombreux sujets douloureux au sujet de la mauvaise passe traversée par son club, dernier de Ligue 1. Kombouaré a été limogé, Zanko a été confirmé et le président a été interrogé sur le mercato de janvier, pour renforcer un effectif en grande difficulté.

« D’autres arrivées sont à prévoir. Nous avons besoin de sang neuf et d’être plus forts, mais nous ne devons pas répéter certaines erreurs. Un bon mercato sera celui qui nous permettra de nous sauver en retrouvant une colonne vertébrale dans le jeu », a notamment déclaré Sadran, qui souhaite surtout remettre de l’ordre en défense. Il a ainsi mentionné à plusieurs reprises la nécessité d’aligner une charnière centrale plus performante.