Thibaut Courtois, Kevin De Bruyne, Khalidou Koulibaly, Christian Benteke, Steven Defour... Le Racing Genk est un formidable exportateur de talents ces dernières années. Des ventes qui ont rapporté énormément d’argent au club belge. De jolis transferts, les pensionnaires du Luminus Stadium espèrent en réaliser d’autres très prochainement grâce à deux hommes : Onyienye Ndidi et Leon Bailey, tous deux âgés de 19 ans. Ces derniers affolent en effet les recruteurs ces dernières semaines, séduits notamment par leur parcours en Europa League.

Le polyvalent Nigérian (capable d’évoluer en défense centrale et en sentinelle), arrivé en Belgique en 2014, a conquis l’Angleterre. Newcastle, leader de Championship, est très intéressé par ses services. Watford est également venu aux nouvelles pour le Super Eagle (6 sélections), sous contrat jusqu’en juin 2020. Mais c’est surtout Leicester, champion de Premier League en titre, qui aimerait enrôler ce solide élément (57 matches de Jupiler Pro League, 4 buts). Selon Het Nieuwsblad, les Foxes seraient même disposés à débourser 18 M€ pour l’attirer dans leurs filets.

Bailey a tapé dans l’œil du PSG

Un montant qui constituerait un sacré record pour les Limburgeois, puisque le transfert de De Bruyne à Chelsea, leur plus grosse opération jusqu’ici, leur avait rapporté 9 M€. Mais ce n’est pas le seul et unique gros chèque que Genk peut espérer recevoir dans les prochains mois. Bailey commence lui aussi à faire parler de lui. Ses statistiques en Europa League sont assez impressionnantes : 7 buts en 10 matches depuis le début de la campagne ! En championnat de Belgique, il a inscrit 2 réalisations et délivré 3 offrandes en 14 apparitions. Ces derniers jours, Manchester United, Naples, l’Ajax Amsterdam et même le Paris SG ont été annoncés sur ses traces.

« L’Ajax m’a contacté et Kluivert aussi », déclarait récemment au média belge Sport Foot Magazine le directeur technique du RC Genk Dimitri De Condé. Ce week-end, le dirigeant a même clairement laissé entendre que la formation coachée par Peter Maes ne pourrait sans doute pas les retenir beaucoup plus longtemps. « Ndidi et Bailey nous ont fait savoir qu’ils voulaient rester jusqu’à la fin de la saison. Mais si une offre mirobolante nous parvient, il sera très difficile de les conserver ici », a-t-il lâché, relayé par la RTBF, presque résigné. Qu’on se le dise, Genk risque prochainement de faire rentrer un paquet d’argent frais grâce à son duo !