Eric Abidal est partout ce mercredi en Espagne. Malheureusement pour lui, ce n’est pas pour célébrer sa carrière ou son rôle au sein de la direction sportive du FC Barcelone. En ciblant les joueurs au sujet de la fin de l’aventure avec Ernesto Valverde, le secrétaire technique du Barça a déclenché l’ire de Lionel Messi, qui ne s’est pas privé de lui répondre via Instagram. Mais l’ancien défenseur lyonnais a lâché beaucoup d’autres informations intéressantes lors de ses entretiens accordés à Sport et Mundo Deportivo, les deux quotidiens pro-Barça. Et notamment le futur mercato estival.

« On a parlé de la planification de la partie sportive. Si vous regardez, avec De Jong, nous avions anticipé le marché et l’avons signé bien avant l’été », a-t-il lancé au sujet de sa récente réunion avec le président blaugrana Josep Maria Bartomeu, qui l’a conforté dans ses fonctions. En marge du cas Ousmane Dembélé qui pourrait déboucher sur le recrutement d’un joker, le Barça va repartir à l’assaut d’un attaquant, un refrain désormais bien connu. « Nous apporterons sûrement un 9, mais ce n’est pas une surprise aujourd’hui », a glissé Abidal, qui a été invité à commenter la rumeur Lautaro Martinez, l’attaquant argentin de l’Inter Milan.

Le Barça veut jouer sur la clause de stabilité pour Neymar

Est-ce que le secrétaire technique apprécie Lautaro ? « Oui, oui, mais il y en a d’autres que j’aime. À son poste, il fait désormais partie des cinq ou six meilleurs joueurs du monde. » En Espagne, le joueur de 22 ans fait déjà l’unanimité en vue de la succession de Luis Suarez. Mais le recrutement de Lautaro Martinez pourrait-il être compatible avec celui de Neymar, dont le feuilleton du retour reprendra forcément ? « Je dis toujours, ce qui est important pour moi, c’est l’aspect sportif, essayer d’avoir une équipe plus forte l’été prochain pour atteindre nos objectifs, et à partir de là, nous verrons. Mais avoir des joueurs talentueux comme Lautaro, Neymar ou d’autres serait toujours bon pour le club. Je ne vois jamais rien d’impossible. Nous allons essayer de travailler pour cela. »

Eric Abidal est ensuite lancé sur le cas Neymar et la possibilité de jouer sur la clause de stabilité du Brésilien après trois années passées au PSG. « Oui, ça peut faciliter car cela peut vous donner un prix, rien de plus, mais ce prix sera le même pour tous les clubs, pas seulement pour le Barça. Je dis toujours que la décision appartient au joueur », a-t-il commenté, avant de glisser qu’il n’avait pas d’idée sur le prix du Brésilien lors du prochain mercato estival. Dans tous les cas, le FC Barcelone se prépare à passer à l’attaque.