Hatem Ben Arfa n’est plus apparu sur un terrain de football depuis le 12 mai 2019 et un Rennes-Guingamp. L’attaquant âgé de 32 ans ne semblait plus convaincu par le projet du club breton et n’avait pas masqué ses interrogations quelques semaines plus tôt. Savait-il seulement qu’il passerait plusieurs mois sans jouer ? Après avoir longtemps attendu le bon projet lors du mercato estival, il s’était résolu à laisser passer quelques mois, avant d’être touché par un deuil familial.

Décidé à retrouver un club durant le mercato hivernal, il a multiplié les contacts avec de nombreuses formations plus ou moins exotiques. Galatasaray lui a proposé un contrat en or mais la destination stambouliote n’a jamais eu les faveurs de l’ancien Parisien. Il y a quelques jours, les confidences de l’entourage du joueur nous laissaient penser qu’il privilégiait l’Espagne. Un championnat que Ben Arfa a failli rejoindre à plusieurs reprises par le passé.

Fait à 95 %

Il semblerait que cette fois-ci, ce soit la bonne. En effet, le journal Mundo Deportivo explique que le natif de Clamart est tout proche de s’engager avec Valladolid. L’actuel 16e de Liga dispute d’ailleurs ce dimanche soir un match de prestige face au Real Madrid. Actuel 16e du classement, le club du nord-ouest de l’Espagne estime que le dossier est bouclé à 95 %. Il s’agirait d’un contrat jusqu’à la fin de la saison.

Toujours selon Mundo Deportivo, Hatem Ben Arfa pourrait être présenté mardi après les différents tests médicaux. Le club pucelano a la deuxième plus mauvaise attaque de Liga et a fait de l’international français sa priorité depuis plusieurs jours. Egalement suivi avec intérêt par Almeria, Ben Arfa aurait donc accepté la proposition de Valladolid, dont le président n’est autre que le Brésilien Ronaldo. On devrait enfin le revoir sur un terrain.