L’été dernier, le Real Madrid s’est jeté sur l’une des révélations de la saison, Luka Jovic. L’attaquant serbe qui évoluait alors à l’Eintracht Francfort avait réalisé un exercice de haute volée où il a inscrit 27 buts en 48 rencontres. Contre un chèque de 60 millions d’euros, les Merengues se sont offerts un élément prometteur de 22 ans qui devait progressivement gagner du temps de jeu et devenir le successeur de Karim Benzema en pointe de l’attaque. Cependant, le natif de Bijeljina est très loin de répondre aux attentes. Il n’a inscrit qu’un but et délivré une passe décisive en 17 matches se montrant très régulièrement transparent sur la pelouse. Un bilan loin d’être exceptionnel à mi-saison et qui fait tache par rapport à Karim Benzema (16 buts et 7 passes décisives en 24 matches).

Pire, des joueurs plus reculés tels que Luka Modric, Federico Valverde, Raphaël Varane ou encore Toni Kroos se sont montrés plus dangereux que lui devant le but. Très loin d’être satisfait, le Real Madrid qui ne dispose que Luka Jovic et Mariano Diaz comme alternatives à Karim Benzema songerait déjà à se débarrasser de ses attaquants en perte de vitesse. N’étant jamais sans réaction, le Real Madrid est déjà en train de se pencher sur de potentiels remplaçants en vue de la saison prochaine et la presse allemande fait écho d’un intérêt pour Timo Werner.

Une clause avantageuse

Selon Sky Sport Germany, le club de la capitale espagnole serait particulièrement séduit par le profil du buteur de 23 ans qui évolue au RB Leipzig. L’international allemand (29 capes, 11 buts) est particulièrement en vue cette saison et facture 23 buts et 10 passes décisives en 25 matches. Au-delà de sa très bonne passe et de son expérience (il dispute sa cinquième saison pleine en Bundesliga), l’ancien joueur du VfB Stuttgart dispose d’un argument de poids. En effet, l’été dernier alors qu’il a fait part de ses envies de départ et que le terme de son contrat arrivé rapidement, il a finalement prolongé l’aventure jusqu’en juin 2023 avec le RB Leipzig.

Une décision qui s’explique par la volonté du club allemand de le garder une saison supplémentaire, mais aussi la promesse d’un départ facilité à l’été 2020. Cette possibilité de changer d’air se caractérise par une clause de sortie dans son contrat. Située entre 30 et 60 millions d’euros, celle-ci pourrait permettre à l’équipe qui souhaite finaliser le dossier de réaliser une bonne affaire en débauchant le joueur à prix réduit. Au-delà de cette somme avantageuse, Leipzig n’aura pas son mot à dire si la clause est activée et Timo Werner aura le dernier choix. En pleine confiance et pouvant évoluer sur les ailes, l’attaquant allemand a tout du profil idéal pour évoluer avec Karim Benzema tout en préparant sa succession.