Deux matches pour accéder à la Ligue 1 ou y rester. Victorieux du Paris FC mais également de l’ESTAC lors des play-offs de Ligue 2, le Racing Club de Lens accueillait ce jeudi soir le Dijon FCO au Stade Bollaert pour la première manche des barrages L1/L2. Devant son public, toujours chaud bouillant, le club nordiste voulait prendre une option pour la montée, tandis que les Dijonnais devaient tout faire pour revenir avec un bon résultat en Bourgogne avant le match retour, qui se disputera dimanche soir (21h, à suivre en direct sur notre site). En 2016, lors de leur dernière confrontation, les deux formations s’étaient quittées sur un match nul (1-1). Pour ce match très important, Philippe Montanier alignait un 5-3-2 avec Vachoux, Doucouré et Haïdara titulaires. Côté dijonnais, Antoine Kombouaré sortait lui aussi un 5-3-2 avec notamment Sliti en poste de numéro 10.

Dans une très belle ambiance, les Dijonnais surprenaient rapidement les Lensois. Après une intervention devant Jeannot, Vachoux sauvait déjà les locaux en réalisant une belle claquette sur une frappe puissante de Lautoa (1ère). Un premier avertissement sans conséquence pour le RC Lens. D’autant plus que derrière, les hommes de Philippe Montanier posaient le pied sur le ballon et faisaient souffrir les visiteurs. Gomis se procurait lui deux occasions mais ne trouvait pas la faille (4e, 12e). Dans une bonne passe, les Sang et Or poussaient mais la défense adverse ne tremblait pas. Sliti (14e) et Yambéré (21e) réalisaient des interventions décisives. Dans le dur, les Dijonnais ne rendaient pas les armes. Lancé dans la profondeur, Saïd venait défier Vachoux mais le gardien lensois remportait son duel avec autorité (34e). Jeannot manquait lui le cadre de peu (43e), tandis que Haïdara avait buté sur Yambéré juste avant (41e).

Kwon, roi des buts importants !

Au terme d’une première période globalement dominée par les Lensois, M. Delerue renvoyait les acteurs aux vestiaires sur ce score nul et vierge. Tout était donc encore possible dans cette partie et les deux entraîneurs conservaient les mêmes joueurs pour le début du deuxième acte. Et alors que Dijon avait bien débuté cette rencontre, le RC Lens entamait de la meilleure des manières le deuxième acte. Côté gauche, Haïdara déposait le ballon au premier poteau mais Bellegarde était un peu court pour reprendre (46e). Une occasion manquée mais le numéro 6 lensois trouvait le chemin des filets juste derrière. Suite à une sortie de balle de Gillet, Centonze cherchait Gomis au niveau du rond central mais l’attaquant lensois laissait passer pour Bellegarde. Le joueur de 20 ans se présentait face à Runarsson et ajustait ce dernier d’une frappe du pied gauche (49e, 1-0). Un but très important qui faisait exploser de joie les supporters lensois. Avec ce but, les Lensois en voulaient plus. Ambrose croisait cependant un peu trop sa frappe (54e). Mais les Dijonnais n’avaient pas dit leur dernier mot.

Alors que le public donnait de la voix, Saïd offrait une frayeur aux supporters lensois en envoyant le ballon sur la barre transversale (56e). L’attaquant du DFCO se procurait même d’autres opportunités mais manquait de précision (63e, 70e). Un penalty aurait même pu être sifflé sur lui pour une faute de Fortes mais M. Delerue ne bronchait pas (70e). Le RC Lens souffrait donc depuis l’ouverture du score et finissait par craquer après deux sauvetages de Yambéré pour Dijon de l’autre côté du terrain (78e, 81e). Entré en jeu peu de temps auparavant, Kwon était lancé dans le dos de la défense par Saïd. Le Sud-Coréen plaçait ensuite un superbe ballon piqué pour ne laisser aucune chance à Vachoux (81e, 1-1). Un but ultra-important, comme celui inscrit contre Strasbourg à la 90e+4 lors de la 36e journée (2-1). Boostés, les joueurs d’Antoine Kombbouaré ne passaient pas loin du deuxième but mais Jeannot était un peu court sur un centre de Saïd (87e), heureusement pour le RC Lens. Sur la pelouse du Stade Bollaert, les deux équipes se quittaient donc dos à dos (1-1). Un résultat positif pour les visiteurs avant le match retour.

Revivez le film de la rencontre sur notre live commenté.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10