Il aura fallu un sacré concours de circonstances pour que Fabrice Apruzesse dispute son premier match en professionnel avec l’Olympique de Marseille. D’abord les blessures de Gignac et Rémy, ensuite la suspension de Jordan Ayew. C’est comme cela qu’il a pu intégrer le groupe d’Elie Baup pour la rencontre face à Bordeaux hier soir. Ajoutez à cela le contexte du match, avec un retard d’un but à remonter, l’entrée de l’autre attaquant disponible sur le banc de touche, à savoir Bilel Omrani puis enfin la blessure de Mathieu Valbuena.

73e minute donc, Fabrice Apruzesse foulait pour la première fois de sa carrière, à 27 ans, une pelouse de Ligue 1. Pas un mince exploit, d’autant plus que Baup l’a choisi lui plutôt que Florian Raspentino, laissé sur le banc… Après le match, malgré la défaite, Apruzesse revenait sur cet instant magique pour lui. « Ça a été un grand moment d’entrer dans ce match mais malheureusement, il n’y a pas la victoire au bout. L’équipe a fait ce qu’il fallait, nous avons simplement payé cash une simple erreur. Pour moi, c’est toujours difficile d’entrer dans un match, mais je me suis senti bien. Je suis content d’être entré. Je regrette de ne pas avoir pu apporter ce but qui nous manquait. Je ne savais pas trop où j’étais. Je réalise maintenant… », a-t-il lancé.

Son entrée en jeu a en tout cas beaucoup fait réagir sur les réseaux sociaux durant la rencontre. Aussi bien objet de moqueries que de félicitations, Fabrice Apruzesse a pu goûter le temps d’un instant à la vie d’un footballeur professionnel de l’OM, épié sous tous les angles. Aura-t-il l’opportunité de doubler la mise au cours de la saison ? Il lui faudra espérer pour cela que la fragilité des attaquants olympiens frappe à nouveau en même temps !