Le département de Côte d’Or est en ébullition ! En effet, Dijon s’apprête à découvrir la Ligue 1. Pour la toute première fois de son histoire, le DFCO se confrontera donc à l’élite du football français, une belle récompense pour cette équipe qui a construit lentement mais sûrement un groupe de qualité. Au pays de la moutarde, la mayonnaise a bien pris entre tous ces joueurs, qui vont donc désormais devoir s’atteler à maintenir le club parmi l’élite. Prêté à Dijon lors de la saison 2009-2010 avant de repartir à Rennes, Samuel Souprayen est revenu cet été en Bourgogne. La recrue dijonnaise nous raconte son transfert :

« Le coach avait un intérêt pour moi depuis quelques temps. Mon prêt en Ligue 2 là-bas s’était bien passé. Ensuite, j’ai eu des contacts avec lui toute la saison dernière. Il a fait appel à moi et j’ai dit oui tout de suite parce que je savais que j’aurais du temps de jeu. Et puis à Rennes, on m’a fait comprendre que je ne serais pas l’option numéro 1. Le choix a donc été facile pour moi. Quand j’ai joué à Dijon, j’ai vu qu’il y avait un bon niveau. C’est un groupe qui joue ensemble depuis quelques années. Le coach avait recruté pas mal de jeunes joueurs qui n’avaient pour la plupart jamais joué en Ligue 2. Après, quand on voit Dijon en Ligue 1, c’est vrai qu’on peut être surpris. Mais je suis content pour ce groupe ».

Heureux, le joueur de 22 ans n’en reste pas moins lucide et sait que l’objectif de la saison sera le maintien : « On a fait 4 ou 5 matches amicaux. On a perdu le premier, et ensuite on n’a fait que des victoires. C’est bon pour la confiance. Il y a un bon niveau de jeu, un bon état d’esprit. On sent que les joueurs ne se prennent pas la tête. On sait que ça va être difficile pour nous, tout le monde voit Dijon descendre. Mais on est conscient de nos capacités. On n’est pas attendu, notre objectif c’est de nous maintenir en Ligue 1. Mais il y a matière à faire un bon championnat cette saison. On sent qu’il y a plus de monde. Les abonnements partent comme des petits pains. Les gens attendent rapidement de voir ce que ça va donner en Ligue 1, de voir les grands clubs au stade. C’est quelque chose de beau pour nous, pour la ville, pour toute la région d’ailleurs ».

Néanmoins, le défenseur a une pensée pour le Stade Rennais, un club forcément particulier pour lui : « J’ai fait mon année à Rennes, j’ai fait 16 matches là-bas. J’ai fait ma formation là-bas, j’étais bien. Mais on m’a fait comprendre que je n’étais pas la solution numéro 1 pour l’année prochaine. Mais j’ai 22 ans, et j’estime que j’ai besoin de temps de jeu pour progresser. Dijon a été intéressé, j’étais intéressé, je pense que j’ai fait le bon choix. Je suis toujours un peu ce qui se passe à Rennes. J’ai vu que Chris Mavinga avait signé en tant que latéral gauche. J’ai toujours mes amis au téléphone, que ce soit Kevin Théophile-Catherine, Yacine Brahimi, Tongo Doumbia, Yann M’Vila. Je les suis à fond et je les suivrai tout le temps parce que j’ai été formé là-bas. Et puis j’aime suivre l’actualité concernant le football d’une manière générale, notamment sur Foot Mercato ! » Bonne conclusion.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10