C’était attendu. Antero Henrique, qui a annoncé son départ à ses collaborateurs hier matin, a quitté le Paris SG. Le Portugais a signé sa lettre de départ avant de quitter le siège du club de la capitale. Leonardo, pressenti pour lui succéder au poste de Directeur sportif, devrait être présenté lundi à Paris. Antero Henrique à peine parti, certains placardisés reprennent du poil de la bête au PSG. Joueur du Paris Saint-Germain de 1978 à 1986, entraîneur de 1994 à 1996 puis de 2000 à 2003, Luis Fernandez fait partie de ceux-là.

Nommé directeur sportif du centre de formation du PSG à l’orée de la saison 2017-2018, puis mis de côté il y a plusieurs mois sur décision d’Antero Henrique (il avait résilié son contrat à l’amiable à la fin de l’hiver), devenu depuis conseiller en recrutement pour le PSG, Luis Fernandez voit le retour de Leonardo au sein du club parisien d’un très bon œil. Interrogé par Le Parisien, l’ancien coach de Bilbao n’a pas caché sa satisfaction et a même affiché clairement ses nouvelles ambitions. « Le centre de formation a été secoué dans tous les sens ces dernières années avec les hommes d’Henrique d’un côté et les Français historiques du club de l’autre. Mais au milieu, il y avait des jeunes joueurs, des adolescents, des familles. Et l’on ne peut pas jouer avec eux : le centre de formation est une affaire trop sérieuse, » a lâché Luis Fernandez, visiblement remonté contre le dirigeant portugais.

Fernandez règle ses comptes avec Henrique

Toujours obnubilé par le retour des anciens au sein du club - « il est temps que des anciens joueurs prennent des responsabilités au club, appuie-t-il. Je pense à Jean-Marc Pilorget, Bernard Lama, Vincent Guérin et d’autres encore… » - Luis Fernandez a aujourd’hui l’ambition de s’investir pleinement dans le projet parisien. Et de retrouver le terrain. Envoyant un nouveau scud à Antero Henrique, le coach qui avait eu sous ses ordres un certain Ronaldinho au début des années 2000 s’est dit prêt à retrouver son ancien poste, voire coacher l’équipe réserve, qu’il ne veut pas voir disparaître.

« Je m’entends très bien avec Leonardo, comme avec Thiago Motta d’ailleurs (annoncé partant après une saison à la tête de l’effectif U19, ndlr). Je serais très heureux de revenir au plus près du terrain à un poste de directeur technique du centre de formation par exemple. Je suis prêt aussi à être entraîneur de l’équipe réserve du PSG si besoin. Antero (Henrique) voulait la supprimer mais ce n’est pas une bonne idée. Il faut la maintenir en National 2. C’est une étape importante et nécessaire dans le processus de formation, » a-t-il déclaré au journal francilien.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10